Sidney Crosby a incité Nick Suzuki à apprendre le français

Nick Suzuki est un joueur qui est de plus en plus comparé aux grands joueurs de centre de la ligue. Ses performances font en sorte que le Canadien a un bon joueur sous la main.

Est-ce qu’il peut devenir un Patrice Bergeron? À bien des niveaux, Kent Hughes doit espérer que oui. Et il doit surtout espérer qu’il soit en mesure de maintenir le rythme au cours des prochaines semaines.

Mais bon. Tout ça pour dire que la progression du jeune homme est très intéressante depuis son arrivée dans la LNH et que la pression du poste de capitaine du CH ne l’écrase pas.

Au contraire : il semble carburer à la pression.

Ce qui est intéressant, c’est qu’on sait que le jeune homme, dans les derniers mois, a reçu de nombreux conseils de la part de gens bien placés dans la LNH sur la façon dont il doit se comporter.

Et là, Marc-Antoine Godin ainsi qu’Arpon Basu (The Athletic) nous apprennent que Sidney Crosby a lui aussi conseillé Suzuki lors du dernier Match des étoiles, qui avait lieu à Vegas.

Comment? En lui recommandant d’apprendre le français.

Suzuki est, à la base, le genre de gars qui voulait apprendre le français, mais de se le faire dire par Sidney Crosby avait clairement un petit quelque chose de spécial.

Rappelons que Crosby a appris le français à Rimouski lors de ses années sous les couleurs de l’Océanic. Il ne le parle plus publiquement, mais il le comprend encore.

Mais surtout, il comprend la réalité de Montréal et du Canadien, qui met de plus de plus d’emphase sur l’apprentissage du français pour les jeunes joueurs.

Est-ce qu’il avait, lui aussi, compris que Suzuki allait devenir le capitaine du Canadien un jour pour lui prodiguer un tel conseil? C’est possible, oui.

Rappelons que Crosby, qui a moins de buts (10) que Suzuki cette année, avait aussi été élogieux envers Kaiden Guhle quand ce dernier avait été nommé Capitaine Canada l’hiver dernier au CMJ.

En rafale

– Enfin!

– Pierre Gervais a reçu un message de Martin St-Louis pour lui dire qu’il débarquait à Montréal. [LGH]

– Nick Suzuki n’en veut pas à Pierre Gervais.

– Oh que oui.

PLUS DE NOUVELLES