Vadim Shipachev a 75 % de chance de produire dans la LNH | Andrighetto aura été le meilleur « Canadien » | En rafale

Vous le savez probablement déjà. Les 3 médailles ont été remportées hier, en Russie (Mondiaux).

Or : Canada (Gallagher)
Argent : Finlande
Bronze : Russie (Emelin)

Vadim Shipachev n’a peut-être pas été nommé joueur du tournoi (Patrik Laine l’a été), mais il a tout de même terminé ses Mondiaux seul au sommets des pointeurs. 3 et 5 points devant (respectivement) ses compagnons de trio Artemi Panarin et Evgeny Dadonov…

Et 6 devant le MVP Patrik Laine!

Shipachev a profité de ce tournoi international pour démonter à toute la planète hockey qu’il était un excellent passeur et que sa vision du jeu était exceptionnelle.

Et ses 18 points n’ont pas tous été inscrits face à la Hongrie, la France, le Kazakhstan ou la Lettonie! Il a produit de façon régulière et constante tout au long du tournoi.

On a parlé d’un tournoi révélateur pour Auston Matthews (qui pourrait même participer à la Coupe du monde, finalement). Juste pour vous donner une idée, Shipachev a obtenu 2 fois plus de points que Matthews, durant le tournoi…

Same thing avec McDavid. #9Points

Pendant que Shipachev accumulait 18 points en 10 matchs, Ovechkin obtenait 2 points en 6 matchs, lui. Même chose pour Kuznetsov…

Notre bon vieux Gallagher a obtenu 5 points en 10 matchs, lui. Shipachev? 18!

Tout ça pour en venir à une conclusion : Vadim Shipachev a sa place dans la LNH (et sur un top6). Ne croyez pas ceux qui vous disent que la production aux Mondiaux ne veut absolument rien dire. Bien sûr, produire aux Mondiaux et dans la LNH, c’est 2 choses.

Mais lorsque l’on regarde ça de plus près, terminer au 1er rang des pointeurs du tournoi et produire dans la LNH sont en forte corrélation.

Regardons la liste des 3 meilleurs pointeurs aux championnats mondiaux, au cours des dernières années…

2015 : Jason Spezza, Jordan Eberle et Taylor Hall
2014 : Victor Tikhonov, Danis Zaripov et Sergei Plotnikov
2013 : Petri Kontiola, Paul Stastny et Craig Smith
2012 : Evgeni Malkin, Patrick Thoresen et Henrik Zetterberg
2011 : Jarkko Immonen, Patrik Berglund et Tomas Plekanec
2010 : Ilya Kovalchuk, Brandon Dubinsky et Magnus Paajarvi
2009 : Martin St-Louis, Ilya Kovalchuk et Mattias Weinhandl
2008 : Dany Heatley, Ryan Getzlaf et Rick Nash

Des 24 joueurs ci-dessus, seuls 6 ou 7 ne sont pas parvenus à s’imposer comme des joueurs top6 dans la LNH. Bref, 75 % des joueurs qui terminent parmi les 3 premiers pointeurs aux Mondiaux parviennent à produire dans la LNH.

Et parmi le 25 % restant, il y a des joueurs qui n’ont tout simplement jamais tenté leur chance en Amérique!

Bref, Vadim Shipachev est prêt à faire le saut en Amérique. Il veut faire le saut en Amérique. Il a rempli ses papiers (KHL) pour faire le saut en Amérique.

Ne reste plus qu’à savoir quand… Et bien sûr, avec quelle équipe!

Après la médaille de bronze, pourquoi pas Montréal, Vadim?

Inutile de vous rappeler les nombreuses rumeurs impliquant le Canadien… Et les 29 autres équipes de la LNH, depuis?

On se laisse avec quelques jeux de Shipachev, aux Mondiaux

Prolongation
– Certains préfèrent rêver à Yakupov et à Radulov, plutôt qu’à Shipachev. Sauf que Yakupov et Radulov n’ont même pas fait l’équipe russe cette année (pour des raisons disons pas très « positives »)…

Comment se sont comporter nos Canadiens, en Russie?
Plusieurs joueurs ou espoirs de l’organisation ont participé à ces Mondiaux. Regardons comment ils se sont débrouillé (statistiquement parlant) lors de ce tournoi. Qui ont été les meilleurs?

1. Sven Andrighetto

2. Tomas Plekanec

3. Lars Eller

4. Brendan Gallagher

5. Alexei Emelin (le général 2.0, hehe)

Martin Reway (1 passe en 7 matchs), Tim Bozon (0 point en 6 matchs), Magnus Nygren (1 but et 1 passe en 5 matchs) et Mike Condon (2-2, 1 jeu blanc, .878 et 2,55) auraient tous pu faire mieux.

C’est ce qui met fin à ma couverture des Mondiaux… Espérant ne pas avoir à les suivre avec autant d’assiduité l’an prochain… Bref, que le Canadien sera encore en vie, en mai! #NHL

En rafale
– P.K. Subban continue de s’entraîner fort (et tôt le matin, vers 6:00 AM).

– Si je comprends bien, le meilleur ami d’Alex Galchenyuk (avec qui Chucky passe tout son temps en Floride présentement) était aux danseuses, hier soir… En Floride.

– Jonathan Drouin est en train de devenir un vrai pro… Et il ne se questionne pas trop sur son avenir à moyen terme présentement! Du moins, pas publiquement…

À la fin de son texte, Renaud démolit aussi un peu pas mal Phil Kessel…

Ah oui?

PLUS DE NOUVELLES