Quelles seront les options pour Marc-André Fleury? | Kevin Shattenkirk quittera les Blues | Girard, Dineen, Green

Bon jour du Seigneur chers lecteurs!

J’étais un peu à court d’inspiration ce matin, donc pour une deuxième fois, j’ai fait appel à mes followers pour me dicter la voie de mon texte d’aujourd’hui.

Marc-André Pedneault m’a demandé mon avis sur les possibles destinations de Marc-André Fleury tandis que Nathaniel Gagnon avait envie d’avoir mon opinion sur l’option qu’auront les Blues de St-Louis de laisser partir Kevin Shattenkirk cet été.

Évidemment, à tout seigneur, tout honneur, je débuterai mon texte avec le sujet qui a le plus attiré mon attention cette semaine. J’ai eu la chance de vous parler de cette situation dans un texte dernièrement, mais depuis, Matt Murray est encore plus solide. LIEN

Il est de plus en plus logique de croire que Marc-André Fleury quittera les Penguins et voici les possibles destinations pour le gardien natif de Sorel.

Évidemment, je dois vous le répéter souvent, mais je me dois de le faire pour éviter de recevoir des roches encore une fois… Il s’agit de MON opinion à moi basé sur ce que je pense de tout ça. Merci de comprendre…

Je sais que plusieurs d’entre vous vouez un immense respect pour le vétéran gardien des Penguins. C’est un Québécois et il a gagné la Coupe Stanley, oui je sais tout ça, mais il vous faudra comprendre que le hockey est une business et que comme dans toute bonne business, les dirigeants doivent prendre des décisions dans le meilleur intérêt de leur organisation.

Je suis persuadé que les Penguins ont d’ailleurs déjà commencé à jouer avec les pièces de ce futur casse-tête.

Fleury a encore 3 années de contrat devant lui et empoche un salaire annuel de 5.75 millions. Ce que j’aime de ce contrat, c’est qu’il est extrêmement intéressant pour les formations qui seront à la recherche d’une belle stabilité devant le filet. La seule chose, c’est qu’il a une clause de non-mouvement attachée à son contrat qu’il devra levé (ou non).

Voici les différentes destinations possibles pour Fleury :

Black Knights de Las Vegas :

Évidemment, j’écris ce texte sans avoir la confirmation qu’il y aura bel et bien une équipe d’expansion à Las Vegas, mais bon admettons-nous que c’est confirmé à 95% et que ce sera probablement annoncé lors de la finale de la Coupe Stanley.

Bref, je crois que le contrat de Fleury pourrait être une excellente pierre d’assise pour une formation de l’expansion puisque l’équipe du Nevada devra respecter le plancher salarial à sa toute première saison dans la LNH. Amorcer un livre aussi important et écrire le premier chapitre avec comme personnage principal, un vétéran gardien qui possède 3 années de contrat et qui a remporté la Coupe Stanley, avouez qu’il s’agit d’un excellent scénario.

Hurricanes de la Caroline :

La formation de la Caroline arrive à un moment crucial de son processus. Beaucoup d’incertitudes en dehors de la glace, mais beaucoup aussi sur la glace. Le contrat de Cam Ward vient à échéance et il serait extrêmement surprenant de revoir le vétéran gardien avec les Hurricanes. Eddie Lack n’est pas un mauvais gardien, mais il n’a toujours rien prouvé dans la LNH. Est-ce que les Canes seraient tentés de bâtir autour d’un gardien d’expérience qui n’est âgé que de 31 ans ? Très possible !

Oilers d’Edmonton :

Oui, Cam Talbot a eu des bons moments, et oui, Anders Nilsson et Laurent Brossoit ont montré des signes « encourageants », mais les Oilers doivent faire de gros moves cet été s’ils veulent enfin quitter la cave du classement. Mettre la main sur un gardien comme Fleury pourrait leur faire faire un bond considérable vers leur objectif de retrouver le chemin du succès. De plus, je suis persuadé que les Penguins n’échangeront pas Fleury à une équipe de l’Est s’ils en ont le choix.

Flames de Calgary :

Très logique de croire que l’organigramme des Flames sera extrêmement actif dans ce dossier le jour où il apprendra que Fleury est officiellement sur le marché. Le rôle de gardien numéro un est libre comme l’air chez les Flames et c’est même cette lacune qui a malheureusement chassé Bob Hartley de Calgary. Les Flames ont beaucoup d’avenir en attaque, ont une brigade défensive extraordinaire, mais sont probablement la pire équipe de la LNH devant le filet, donc s’ils peuvent mettre la main sur Fleury, ils seront de retour en séries sans trop forcer l’an prochain.

Stars de Dallas :

Je ne connais pas l’avenir et je ne sais pas ce que pourrait bien faire Jim Nill pour gérer la situation devant le filet des Stars, mais une chose est sure, il va essayer de le faire cet été puisque Antti Niemi et Kari Lehtonen ont peut-être couté la Coupe Stanley aux Stars. Si Nill veut être actif dans le dossier Fleury, il devra par contre, sortir 2 lapins de son chapeau !

Sénateurs d’Ottawa :

Pierre Dorion est le nouveau patron et il a crié haut et fort qu’il voulait bâtir une équipe championne à Ottawa. Guy Boucher et Marc Crawford amèneront énormément de mordant, mais est-ce que Pierre Dorion pourrait être tenté d’effectuer un coup d’éclat en mettant la main sur Marc-André Fleury ? Je crois qu’il s’agit d’une très grande possibilité. Craig Anderson n’a absolument rien prouvé en séries et personnellement, je ne bâtirais pas une formation gagnante autour d’un gardien aussi instable devant le filet.

Maple Leafs de Toronto :

Il y a déjà un bon historique de transactions entre les Leafs et les Penguins et disons que la transaction de Phil Kessel en a été une très bonne pour les deux formations. Je ne serais pas surpris que les deux parties d’échangent quelques téléphones cet été puisque les Leafs bâtiront-ils vraiment l’avenir autour de Jonathan Bernier ? Personnellement, j’en doute énormément…

Il faut avouer que les Penguins auront de très très belles options devant eux le jour où ils prendront officiellement la décision d’envoyer Fleury sous d’autres cieux.

Et Kevin Shattenkirk lui ?

Kevin Shattenkirk a 27 ans, il lui reste une seule année de contrat, il gagnera 4.25 millions l’an prochain et il vient de connaitre une autre bonne saison chez les Blues. Le vétéran défenseur natif de New Rochelle dans l’État de New York a atteint un sommet personnel en marquant 14 filets et s’est fait complice sur 30 autres pour un total de 44 points en 72 parties.

Mais…

Puisqu’il y a toujours un « mais »

Il a terminé le calendrier régulier à -14, une denrée relativement rare à St-Louis et surtout, une denrée très rare pour un joueur qui joue sous les ordres de Ken Hitchcock…

C’est probablement pour cette raison que Shattenkirk quittera la ville du Blues cet été.

En gros, le #22 est encore extrêmement attrayant pour les 29 autres formations de la LNH et si les Blues ont dans l’idée de l’échanger, ils doivent le faire cet été pendant que sa valeur est encore très élevée. C’est dommage qu’il soit droitier puisque j’aurais bien vu un duo Subban-Shattenkirk en avantage numérique…

Une chose est sure, Shattenkirk quittera probablement pour une formation qui « accepte » ce genre de défenseur et je crois que lui cherchera surtout à camper un rôle de premier plan avec sa prochaine formation.

Je vous parlais de sa valeur qui est encore à la hausse et bien, il faut s’avouer qu’il connait des séries incroyables jusqu’à présent. 10 points en 14 matchs éliminatoires est une fiche hyper reluisante pour un défenseur et je crois fermement qu’il y a probablement déjà quelques formations qui commencent à évaluer la possibilité de lui mettre la main au collet.

Ce sera évidemment un autre très beau dossier à suivre cet été.

Mon bet ? Les Canucks de Vancouver.

Samuel Girard, Cam Dineen et Luke Green

J’attendais ce jour avec impatience. Enfin, je peux écrire sur ce petit prodige natif de mon coin de pays. J’ai vu grandir Sam et j’ai toujours été intrigué par son avenir et par sa progression. Ce que j’aime le plus de Girard, c’est qu’il découpe sa game d’une façon unique. J’ai toujours dit qu’il semblait voir la glace comme un terrain de football et qu’il semblait avancer par tranche de 10 verges. Tout semble toujours calculé et il ne se débarrasse pratiquement jamais de la rondelle. Évidemment, son avenir professionnel passera par sa capacité d’adaptation au jeu physique. J’ai eu la chance de parler de lui avec une vingtaine de recruteurs professionnels et tous sont unanimes : « S’il mesurait 6 pieds 2, il serait repêché parmi les 5 premiers. » C’est évident qu’il devra travailler probablement plus fort que les autres défenseurs de sa cuvée, mais il a tout le talent et toute l’intelligence pour y arriver. Je n’ai jamais douté de lui une seule seconde et ça ne commencera pas aujourd’hui. Sam jouera dans la LNH !

Cam Dineen a récolté 59 points en 68 parties à sa toute première saison dans la CHL, mais il a le même problème que Girard. Il ne mesure que 5 pieds 11 pouces et ne reçoit pas tout le mérite qu’il devrait recevoir en raison de son gabarit. En fait, je crois que le hockey a changé, mais que la mentalité des recruteurs elle, n’a pas changé du tout. Lorsque je regarde le classement de la Centrale, je constate qu’on suit les mêmes barèmes qu’on suivait dans le passé et je ne crois pas que ça changera malheureusement. Dineen me fait beaucoup penser à Vince Dunn qui avait vécu un peu la même chose l’an dernier après une saison de 56 points en 68 parties chez les IceDogs de Niagara. Dunn avait été sélectionné au deuxième tour par les Blues et c’est probablement le scénario qui attend Dineen cette année. Personnellement, je crois que l’équipe qui le sélectionnera aura la main très heureuse.

J’ai eu la chance de voir évoluer Luke Green lors des deux dernières saisons et je vous avoue avoir vu une progression extrêmement impressionnante dans son cas. Je crois même qu’il s’agit d’un des joueurs de la LHJMQ qui a le plus progressé dans les deux dernières saisons. Ce n’est pas une « machine à points » comme les deux autres classés en haut de lui, mais c’est un défenseur très complet qui excelle vraiment dans les trois zones. Sa belle mobilité et son excellente compréhension du jeu font de lui un défenseur autour de qui les équipes auront envie de bâtir même s’il ne sera probablement jamais considéré comme un « top 4 ». Il pourrait fort probablement se faire une niche très stable dans la LNH comme 5e défenseur et avoir une très belle carrière.

En rafale

  • On t’aime Sven!

  • On n’est pas les seuls…

  • Stamkos sera-t-il de retour?

  • Eric Veilleux sera de retour dans la LHJMQ!

  • Le sujet de l’heure!

  • Un autre retour très attendu chez le Lightning…

  • Auston Matthews… encore lui!

  • Fou!

  • Très intéressant!

 

PLUS DE NOUVELLES