Selon Kent Hughes, Carey Price est actuellement le seul gardien #1 de l’organisation

Contrairement à Marc Bergevin, Kent Hughes a jasé avec les médias au cours des dernières heures, lui. On l’a vu discuter avec plusieurs journalistes hier lors des funérailles de Guy Lafleur.

Il a également accordé une entrevue à LP Guy et Gilbert Delorme ce matin dans l’émission Du Sport le Matin (91,9 Sports). Je ne sais pas s’il sera capable de maintenir autant de proximité et d’humanité lorsque l’équipe qui arrivera à maturité traversera de grosses tempêtes et que la lune de miel du duo Hughes – Gorton sera chose du passé, mais on va surtout profiter du moment présent actuellement.

Avec la personnalité de Kent Hughes et de Chantal Machabée, j’ai confiance de voir cette nouvelle relation organisation / médias / partisans durer dans le temps. La langue de bois, on en a assez!

Qu’est-ce que je retiens de cette entrevue?

Une chose, surtout : selon Kent Hughes lui-même, il n’y a personne d’autre que Carey Price dans l’organisation qui a ce qu’il faut pour être un numéro un dans la LNH. Du moins, pas la saison prochaine…

Kent Hughes ne considère pas Jake Allen et Samuel Montembeault comme des gars capables d’être des #1 en 2022-23. Et il ne croit pas, pour l’instant, qu’un gardien actuellement à l’interne a ce qu’il faut pour être un numéro un dans la LNH. Personne n’a encore démontré une telle chose jusqu’ici selon le nouveau DG de l’organisation, qui se garde toutefois ouvert à modifier sa pensée.

Hughes ne voit donc pas Cayden Primeau, Jakub Dobes, Frederik Dichow ou Joe Vrbetic comme d’éventuels gardiens de but #1. Du moins, pas à court (ou même moyen) terme…

« C’est toujours compliqué avec les gardiens. » – Kent Hughes

De plus, Kent Hughes est loin d’être convaincu que Carey Price sera en mesure d’être le numéro un de l’équipe la saison prochaine. Il n’a toutefois aucune certitude… et il espère en avoir un peu plus après a rencontre avec un médecin (deuxième opinion médicale recherchée par Price) prévue cette semaine.

Si Price en vient à se retirer (avec LTIR) au cours des prochaines semaines, Kent Hughes tentera de le remplacer par un bon gardien de but venant d’ailleurs. Marc-André Fleury? Darcy Kuemper? Jack Campbell? Ilya Samsnov? Alexandar Georgiev?

Si Price refuse de lancer la serviette, Hughes devra se résigner à embaucher un gardien 1B (Stéphane Waite a suggéré Ivan Fedotov la semaine derière) ou à y aller avec deux gardiens de but #2 ou #3 en Allen et Montembeault, genre.

Price ne croit pas pouvoir jouer 55 matchs avec l’état actuel de son genou et une nouvelle opération signifierait plusieurs mois de rehab, encore. De plus, le fait de devoir continuer de comptabiliser ses 10,5 millions $ annuels (cap hit) compliquerait les choses…

Encore une fois, on a plus de questions que de réponses après avoir entendu le DG du Canadien nous jaser ce matin. Mais au moins, ce n’est pas parce qu’on nous cache des choses. Kent Hughes a lui-même plus de questions que de réponses actuellement.

En rafale

– Kent Hughes a également confié ce matin qu’il allait repêcher le meilleur joueur disponible selon son staff en juillet… sauf si deux joueurs sont pas mal équivalents (différentes teintes de gris). Dans ce cas-là, il y ira par position. Il a aussi indiqué que Sean Burke n’est que dépisteur professionnel pour l’organisation et qu’il n’a aucun rôle dans le département des gardiens de but de l’équipe.

– Marc-André Fleury aura droit à un autre départ devant la cage du Wild.

– William Nylander a connu tout un match pour un gars malade.

– Igor Shesterkin a dû bien dormir.

– Michael Bunting sera de retour au jeu ce soir chez les Leafs.

– Conor McGregor a tripé en France.

– Doutez-vous du Lightning?

PLUS DE NOUVELLES