Sans Erik Gudbranson, Johnny Gaudreau n’aurait probablement jamais signé à Columbus

Quand Johnny Gaudreau a refusé l’offre de plus de 80 M$ sur huit ans des Flames de Calgary il y a quelques semaines, on savait alors que son temps en Alberta était terminé. Ce n’était pas forcément une grosse surprise étant donné qu’on savait qu’il voulait se rapprocher de la maison (il vient de Philadelphie), mais ça a confirmé qu’il ne serait pas de retour à Calgary en 2022-23.

Ce qui a été une surprise, ceci dit, c’est de le voir signer non pas avec les Flyers, les Islanders ou les Devils (qui étaient tous sur son cas), mais bien avec les Blue Jackets. Columbus n’a jamais été une destination très prisée par les joueurs autonomes (surtout pour les joueurs de premier plan) et ça a pris un peu tout le monde par surprise.

En fait, ça a même un peu surpris les Blue Jackets, qui ne savaient même pas que Gaudreau voulait jouer avec eux. Et ils ne l’auraient probablement jamais su s’ils n’avaient pas signé Erik Gudbranson plus tôt dans la journée. C’est ce qu’on peut apprendre dans une vidéo publiée par les Blue Jackets (et qui a également été rapporté par Balle Courbe).

Le processus qui a amené Gaudreau à Columbus s’est fait très rapidement. Après avoir signé avec les Blue Jackets en début d’après-midi, Gudbranson a parlé avec Derek Dorsett, un de ses amis et un membre de l’organisation. Durant la conversation, le défenseur a mentionné le fait que Gaudreau, qui était son coéquipier à Calgary l’an dernier, voulait jouer à Columbus (ce que la direction de l’équipe ne savait pas).

Dorsett s’est donc empressé de relayer l’information à Rick Nash, directeur au développement des joueurs, qui a immédiatement été voir les dirigeants de l’équipe pour leur en parler. Ces derniers sont rapidement entrés en contact avec Gaudreau et, quelques heures plus tard, ils avaient une entente et la conférence de presse était planifiée pour le lendemain.

Ainsi, quand on regarde la chronologie des événements, on comprend que sans la signature de Gudbranson, Gaudreau aurait bel et bien pu ne jamais rejoindre les Blue Jackets. Après tout, ces derniers n’avaient aucune idée de l’intérêt de Gaudreau pour l’équipe.

Par contre, ce que je me demande, c’est que si Gaudreau voulait jouer à Columbus, pourquoi n’a-t-il pas cru bon d’appeler l’équipe directement (ou de demander à son agent de le faire) pour leur signaler cet intérêt? Peut-être qu’ils comptaient le faire éventuellement, mais ça reste étrange.

Le contrat de Gudbranson est, à mon sens, épouvantable (4 M$ par année pour les quatre prochaines années), mais reste que sans celui-ci, Gaudreau ne serait peut-être jamais devenu un membre des Blue Jackets. Quand on le regarde de cette façon, le pacte du défenseur paraît déjà beaucoup moins pire.

En rafale

– Les Canucks espèrent toujours signer J.T. Miller.

– À écouter.

– Quelle mauvaise nouvelle pour l’un des meilleurs joueurs de baseball de tous les temps.

– L’Alliance perd l’un de ses meilleurs joueurs.

– Wow!

PLUS DE NOUVELLES