Samuel Montembeault ne s’en va nulle part, affirme Kent Hughes

Neuf victoires en 18 matchs. Pourcentage d’arrêts de 91.2 %. Moyenne de 3.05.

Ces chiffres, ce sont ceux de Samuel Montembeault. Le gardien québécois, qui est carrément en feu depuis une semaine, est finalement en santé (comparé à l’an passé) et ça paraît.

Et parce qu’il est encore jeune, le Canadien veut voir ce qu’il a en lui.

En conférence de presse, le DG Kent Hughes a affirmé qu’il avait l’intention de garder son gardien. « Il ne s’en va nulle part », a déclaré le DG en marge de sa conférence de presse.

Jouer de la sorte au sein d’une équipe de plus en plus hypothéquée est remarquable. Celui qui en est à sa deuxième année complète dans la LNH fait clairement partie de l’avenir du CH, quand on écoute le DG parler.

Il doit le prendre comme un compliment… et une raison de travailler encore plus fort.

Après tout, je suis le premier à demander à ce que le Canadien repêche un gardien dans les deux premières rondes du prochain repêchage ou soit en mesure d’aller chercher un bon espoir.

Je veux ça pour challenger les gars en place… et ça comprend absolument Montembeault. Après la semaine qu’il vient de connaître, il se doit d’être de la discussion pour un poste à long terme chez le CH.

Depuis un an, son jeu s’est grandement amélioré. Il est de plus en plus confiant devant son filet et ça paraît puisque le CH est toujours dans le match, cette année, quand il est d’office – ou presque.

Il continue de progresser et c’est parfait.

Prolongation

– Rappel : voici sa fiche depuis la blessure de Jake Allen.

PLUS DE NOUVELLES