Samuel Montembeault a sauté sur la glace aujourd’hui (après l’entraînement)

Après une dernière semaine où le CH s’est très bien battu face à des adversaires qui lui étaient fort supérieurs (Dallas, Vegas et Colorado), l’équipe reprenait l’entraînement ce matin en vue de son match face au Wild (et Jon Merrill) ce soir.

La rencontre sera disputée du côté du Minnesota et elle débutera à 20h00.

Pour ce qui est de l’entraînement et de la composition des trios en vue de ce soir, c’est assez simple : aucun changement n’a été apporté à la formation. On aura donc les 18 mêmes patineurs répartis de la même façon. Visiblement, Josh Anderson et Jeff Petry sont sortis indemnes du dernier match, eux qui étaient des cas incertains avant la joute contre l’Avalanche.

Parlant de blessés, le CH affrontera une équipe très en santé aujourd’hui. Seuls Jonas Brodin et Nick Bjugstad sont à l’infirmerie du Wild actuellement. Celle du Canadien, elle, déborde encore et toujours.

Cole Caufield et Joel Armia n’ont pas sauté sur la glace aujourd’hui, eux qui étaient éligibles à sortir du protocole de COVID-19 aujourd’hui. Dans son point de presse du jour, Dominique Ducharme a affirmé que les deux attaquants s’envoleront vers le Wisconsin pour s’entraîner étant donné qu’ils ne peuvent pas traverser la frontière pour les cinq prochains jours. Ils ne devraient donc pas jouer avant la semaine prochaine.

Devant le filet, on a eu droit à des développements intéressants. À l’entraînement, Cayden Primeau prenait les répétitions du gardien partant et il sera d’office face au Wild ce soir. Pas forcément une surprise, mais c’est confirmé.

Or, après la pratique, Samuel Montembeault a sauté sur la glace avec son équipement. Est-ce qu’on a essayé de le faire pratiquer avec son poignet « tapé », comme le suggérait mon collègue Maxime Truman ce matin?

Notons toutefois qu’il n’a pas reçu de tirs.

Malgré tout, si on se fie à Ducharme, le CH ne veut pas précipiter le retour du Québécois. L’entraîneur a aimé ce qu’il a vu de Primeau samedi soir et il se sent en confiance avec lui devant le filet.

Notons également que la rencontre de ce soir sera un retour au Minnesota pour Rem Pitlick (qui a joué avec le Wild cette saison) et Ryan Poehling (qui a grandi dans le Minnesota). Les deux gars ont été questionnés là-dessus durant le point de presse, et alors que Pitlick a affirmé qu’il avait trouvé difficile d’être soumis au ballottage (mais qu’il est heureux à Montréal), Poehling a avoué qu’il a grandi en étant « le plus grand fan du Wild au monde ».

Bref, on verra ce soir si le Tricolore pourra continuer de bien se battre face à une équipe qui lui est (grandement) supérieure. S’il neutralise le trio de Kirill Kaprizov, il se donnera une chance de le faire.

PLUS DE NOUVELLES