Ryan Poehling sera visiblement cédé au Rocket aujourd’hui si Dvorak est en uniforme

Le Canadien s’apprête à disputer son premier match en plus d’une semaine ce soir au Centre Bell. Il recevra pour l’occasion P.K. Subban, Tomas Tatar et les Devils du New Jersey. Et 500 partisans dans les loges…

Cole Caufield et Joel Armia seront de retour dans l’alignement après avoir passé quelques jours à s’entraîner au Wisconsin. Rappelons que cinq jours après leur test positif à la COVID-19, Caufield et Armia ont pu quitter leur isolement… mais ils ont dû attendre cinq jours supplémentaires avant de pouvoir franchir la frontière canado-américaine.

Christian Dvorak, qui a obtenu le feu vert des médecins en fin d’après-midi hier, pourrait également effectuer un retour au jeu. Ça reste à confirmer. Dvorak n’a pas joué depuis le 24 janvier dernier.

Ces trois retours empêcheraient donc Pitlick, Poehling, Pezzetta et Paquette d’avoir une place dans la formation de l’équipe. Rappelons que Byron, Gallagher et Anderson ont aussi effectué un retour au jeu avant la pause du match des étoiles.

Résultat : il y a actuellement 16 attaquants avec le grand club, mais seulement six défenseurs et deux gardiens. Bref, quatre spares à l’attaque, mais aucun à la ligne bleue…

Seuls Jonathan Drouin et Mathieu Perreault sont blessés chez les attaquants de l’équipe. Dominique Ducharme doit parvenir à faire marquer ces gars cette semaine…

Si le nom de Dvorak est officiellement retiré de la liste des blessés dans les prochaines minutes/heures – avant le match de ce soir -, au moins un attaquant de l’équipe devra être cédé au Rocket. Sinon, ce sera repoussé de quelques heures/jours…

Puisque Poehling est le seul chez les joueurs qui n’avaient pas de trio hier à l’entraînement à ne pas avoir à passer par le ballottage avant de pouvoir prendre la route de Laval, on peut presque confirmer que si Dvorak est apte à jouer aujourd’hui, ce sera Poehling qui devra « payer »…

Après avoir connu de bons moments en novembre, Poehling a retrouvé ses mauvaises habitudes depuis. Il n’a pas récolté un seul point lors d ses sept derniers matchs, affichant également un différentiel cumulatif de moins-8.

Mais d’autres gestes devront suivre chez le Canadien… et ils suivront. Il faudra équilibrer l’attaque et la défense.

L’entraîneur-chef de l’équipe a laissé entrevoir des changements dans les prochains jours.

« On devra aussi réduire le nombre d’attaquants et ajouter des défenseurs. Il y a zéro extra à la ligne bleue, il se passera des choses pour équilibrer. On pourra prendre des décisions et créer cette compétition à l’interne. » – Dominique Ducharme

Laurent Dauphin, Cédric Paquette ou Michael Pezzetta sera donc vraisemblablement placé au ballottage sous peu… afin de permettre à un défenseur du Rocket (Corey Schueneman? Sami Niku?) d’être ensuite rappelé par le grand club. Tant que David Savard et Joel Edmundson ne seront pas de retour, ça va prendre un (autre) septième défenseur…

À moins que l’option de retrancher Cole Caufield (exempt du ballottage) soit celle choisie. Elle a tellement été discutée au cours des dernières semaines…

Souhaite-t-on donner une dernière chance à Caufield ce soir avant de passer à l’acte?

Il sera aussi intéressant de surveiller Carey Price cette semaine. Le #31 a encore une fois chaussé les patins ce matin, sans pour autant recevoir de tirs.

Si sa rehab continue de progresser, Kent Hughes saura qu’il doit continuer de comptabiliser son cap hit dans les plans qu’il est en train de monter pour la date limite des transactions. Sinon, il pourra commencer à penser à évaluer sérieusement l’option d’accepter de gros contrats si ça peut rapporter des jeunes ou des choix à l’équipe.

Bref, la situation de Carey Price pourrait indirectement influencer la ou les prochaines transactions de Kent Hughes… et si un ou deux attaquants viennent à quitter l’équipe, le DG du Canadien n’aurait donc pas à exposer Dauphin, Paquette et/ou Pezzetta au ballottage.

Les prochaines heures seront donc très intéressantes chez le Canadien. On devrait avoir une meilleure idée de la situation de Carey Price d’ici la fin du weekend. L’heure des grandes décisions approche. Une saison à l’eau pour Carey Price, ce serait une très mauvaise nouvelle pour l’individu… mais au niveau comptable, ça procurerait une certaine marge de manœuvre supplémentaire pour Hughes et Gorton.

PLUS DE NOUVELLES