Rumeurs de transaction : Le nom d’Erik Karlsson a été lié aux Sénateurs d’Ottawa

Nous sommes environ au quart de la saison de la LNH, et voilà qu’il y a des murmures de transaction qui courent à travers la ligue. Allons faire un tour dans le coin des rumeurs afin de voir ce qu’il en est.

Erik Karlsson de retour à Ottawa?

Je vous en ai glissé un mot il y a deux semaines : Erik Karlsson semble être redevenu le défenseur offensif qu’il était lors de ses belles années à Ottawa. Le droitier produit à un rythme d’enfer depuis le début de la saison et totalise 24 points (10 buts) à ses 18 premiers matchs en 2022-2023.

Les Sharks connaissent toutefois des difficultés cette année et il serait plus que surprenant de les voir se qualifier pour les séries éliminatoires. Ceci étant dit, le club devrait être vendeur à la prochaine date limite des transactions et le nouveau DG de l’équipe, Mike Grier, pourrait être tenté d’échanger Karlsson si le défenseur parvient à garder le cap d’ici mars prochain.

L’élément de surprise dans tout ça, tel que l’a affirmé Elliotte Friedman lors d’un épisode de son podcast, est de voir que le nom du défenseur a été lié aux Sénateurs d’Ottawa. Les Sens se cherchent activement un défenseur sur le marché des transactions présentement et la possibilité de voir EK65 effectuer son retour dans la capitale nationale a bel et bien été soulevée.

Mais, comme l’explique le journaliste de Sportsnet, il serait un brin surprenant de voir ce scénario se réaliser en raison du cap salarial élevé des Sens. Ils doivent notamment se garder de la place pour signer Alex DeBrincat et Artem Zub l’été prochain, ce qui devrait freiner les discussions entre les Sharks et les Sens.

Et, d’un autre côté, transiger pour aller chercher un gars comme Karlsson n’est peut-être pas nécessairement la bonne idée non plus. Le défenseur gagne un salaire de 11.5 millions $ par année (et ce, jusqu’en 2026), ce qui est cher payé pour un gars qui connaît du succès pour la première fois en près de cinq ans.

Si jamais Karlsson venait à être échangé par les Sharks, je ne m’attends pas nécessairement à ce que Mike Grier obtienne un énorme retour en échange du Suédois pour les raisons que je viens de vous nommer.

Reste qu’en ce moment, le nom d’Erik Karlsson est peut-être le plus « hot » de la ligue lorsqu’on pense au trading block. 

Le nom de Jakob Chychrun recommence à être populaire

Jakob Chychrun attend toujours le moment où il recevra la nouvelle qu’il a été échangé à un autre club de la LNH. Parce que les rumeurs d’échange qui l’entourent ne datent pas d’hier.

Le hic, présentement, est que le défenseur n’a toujours pas joué cette année. Les différents DG ont donc été réticents à l’idée d’aller le chercher puisqu’il était blessé, mais les choses pourraient changer assez rapidement alors que le principal intéressé se rapproche d’un retour au jeu.

À la réunion d’hier des DG de la LNH à Toronto, Pierre LeBrun a eu la chance de jaser avec quelques directeurs généraux et le message est clair : l’intérêt est encore là auprès du défenseur.

Je vous en ai parlé plus tôt, mais Pierre Dorion est très actif sur le marché présentement. Le nom de Chychrun a été lié plusieurs fois à celui des Sens, mais les discussions n’ont, semble-t-il, jamais été très sérieuses à ce niveau-là.

Les Coyotes demandent le gros prix pour le défenseur (au moins deux choix de première ronde) et c’est ce qui freine les ardeurs de Dorion dans le dossier. On doit absolument s’attendre, toutefois, à ce que Chychrun quitte le nid en Arizona d’ici les prochains mois.

La question à se poser est la suivante : où débarquera-t-il?

Les Canucks pourraient échanger leur capitaine

Ça ne se passe pas comme prévu à Vancouver depuis le début de l’année et cela pourrait forcer la direction à prendre de grosses décisions.

Le DG de l’équipe souhaite brasser la soupe et cela pourrait se produire en voyant le capitaine de la formation, Bo Horvat, être échangé. Ce dernier connaît tout un début de saison présentement et est installé au deuxième rang des meilleurs buteurs de la ligue (14) derrière Connor McDavid.

Ce n’est pas nécessairement la première fois où on entend des rumeurs du genre à Vancouver. Le club souhaite trouver une certaine balance en trouvant une façon constante de connaître du succès, ce qui s’avère comme un énorme défi depuis le début de l’année.

Est-ce qu’une transaction impliquant le capitaine de l’équipe a le potentiel de brasser les choses? Absolument, mais cela pourrait autant aller du bon côté que du mauvais. Après tout, Horvat est le leader de l’équipe et semble parfois être le seul à tenir cœur au rendement de la formation.

En rafale

– En parlant justement de Pierre Dorion!

– C’est ce qu’on veut voir.

– Intéressant.

– Mon dieu. Je ne l’avais jamais remarqué!

– Encore?

PLUS DE NOUVELLES