Rocket : Nicolas Beaudin absent de 4 à 6 semaines

Samedi, le Rocket de Laval accueillait les Monsters de Cleveland à la Place Bell dans un match disputé en après-midi. Et disons que les hommes de Jean-François Houle en ont profité pour offrir tout un spectacle aux partisans qui se sont déplacés pour voir la rencontre.

Le Rocket a remporté son duel par la marque de 6-2. Dans la victoire, le capitaine de la formation, Alex Belzile, a récolté un tour du chapeau et a été la bougie d’allumage de son club.

Mais malgré cela, tout n’est pas rose pour le club lavallois en date d’aujourd’hui.

Plus tôt cet après-midi, l’équipe a donné une mise à jour de certains de ses blessés par le biais d’une publication Twitter. On a alors appris que Nicolas Beaudin allait devoir manquer quatre à six semaines d’activités, tandis que Madison Bowey, lui, sera absent de deux à trois semaines.

Il s’agit d’un dur coup pour la brigade défensive du Rocket, qui était déjà amochée avant de recevoir ces nouvelles-là.

Rappelons qu’en ce moment, Tory Dello est sur la touche. Gianni Fairbrother, lui qui était vu comme étant un pilier de la formation en défense cette saison, n’a pas joué de l’année en raison d’un bobo. 

Ceci dit, depuis le début de l’année, pas moins de 13 défenseurs (!!!) ont joué au moins un match avec le Rocket de Laval. C’est beaucoup… Et c’est pourquoi Anthony Marcotte qualifie la situation à la ligne bleue comme étant « précaire ».

Les blessures expliquent ce « phénomène » et on s’entend qu’il est difficile pour un club de hockey de s’ajuster quand cela arrive. Le top-6 à la ligne bleue a été modifié à la tonne et cela, d’une façon ou d’une autre, a un impact sur le reste de la formation.

Mais bon. Ça fait partie du sport, qu’on le veuille ou non… 

La blessure de Beaudin fera mal à l’équipe dans l’optique où il est l’un des meilleurs défenseurs offensifs du club, si ce n’est pas le meilleur. Il est le quart-arrière de l’avantage numérique et ses 13 points en 17 sorties sont à souligner. Et c’est dommage, parce qu’il était sur une belle lancée dernièrement à son retour de la Coupe Spengler.

Et c’est d’autant plus dommage considérant qu’il était pressenti pour un rappel à Montréal. L’organisation veut évaluer ses actifs en vue des prochaines années et Beaudin aurait certainement eu la chance de se faire valoir à un certain moment donné. Surtout lorsqu’on considère qu’il peut aider l’avantage numérique. 

Ceci étant dit, ce sera à Jean-François Houle de trouver une solution afin que les absences de Bowey et de Beaudin ne se fassent pas trop sentir. Une tâche qui ne s’annonce pas très facile, vous allez me dire…

Et je n’ai pas le choix d’être d’accord avec vous.

Parce qu’en ce moment, le Rocket est en pleine course aux séries éliminatoires dans la LAH et il a besoin de tout le support nécessaire afin d’y parvenir. Il sera donc intéressant de voir comment les leaders de la formation vont répondre face à cette adversité.

En rafale

– Ça se corse!

– J’aime le support qui lui est offert de la part des joueurs.

– C’est normal.

– Ouch. Mauvaise nouvelle pour Nick Robertson.

– Le fiasco se poursuit.

PLUS DE NOUVELLES