Rocket : le manque de cohésion explique le mauvais début de saison

Depuis le début de la saison, le Rocket de Laval a une seule victoire en six matchs. Pendant ce temps-là, à Montréal, la Flanelle jour pour .500 en huit matchs depuis le lancement de la saison.

Je ne sais pas pour vous, mais je m’attendais plus au contraire, moi. Mais bon.

Tout ça pour dire qu’à Laval, le début de saison n’est pas à la hauteur. Est-ce que cela explique pourquoi un gars comme Justin Barron ne performe pas à la hauteur de ce qui est attendu de lui?

Peut-être.

Dans les faits, Jean-François Houle considère que le manque de cohésion au sein de sa formation explique (en partie) pourquoi le club n’est pas capable de coller des victoires en ce moment.

C’est ce qu’on peut lire dans cet article du journaliste Mathieu Boulay.

Selon le coach, le club est souvent passé proche de gagner des matchs et au moins, le club travaille fort. C’est important pour lui parce que sans effort, il est très difficile d’être satisfait de son club.

Est-ce la raison pour laquelle Nicolas Beaudin ne jouera pas ce soir, lui qui doit être un brin secoué des 48 dernières heures?

Alex Belzile, le capitaine de la formation lavalloise, pense quant à lui que les nombreux changements sur la glace font en sorte qu’il faut une certaine période d’adaptation.

Avec des recrues et des Européens en ville, c’est normal.

L’année dernière, nous avons eu beaucoup de succès parce que nous avions beaucoup de joueurs expérimentés. – Alex Belzile

Ce que je remarque, c’est que les effectifs changent souvent. Et c’est normal : avec pas moins de 15 attaquants qui sont avec le club, ça fait beaucoup de changements dans les alignements.

Voilà (notamment) pourquoi Filip Mesar est dans la OHL.

En ce moment, il y a une lutte à l’interne, mais il y a surtout des gars mélangés dans l’alignement. Une fois que le rythme aura été trouvé, ce sera plus facile pour tout le monde.

Espérons que le club trouvera le chemin de la victoire. Après tout, c’est toujours plus agréable de développer des jeunes dans la victoire.

En rafale

– Rappel : le CH a encore la priorité au ballottage jusqu’à la fin du mois. Après cela, ce sera en fonction du classement.

(Crédit: NHL.com)

– Une chance qu’il est là.

– À surveiller.

– En effet.

– Que faire avec lui?

– Ça aurait changé sa vie.

PLUS DE NOUVELLES