Restructuration majeure chez le Canadien de Montréal

En début d’après-midi, on vous indiquait que le Canadien avait coupé des postes et mis quelques personnes à pied de façon permanente. De gros pions sont donc tombés, dont Dominik Saillant et François Marchand, qui s’occupaient de faire le lien entre les journalistes et les joueurs. Saillant est d’ailleurs une excellente personne qui était apprécié de tous (il était reconnu comme l’un des meilleurs dans son domaine) et il était également le bras droit de Donald Beauchamp avant que celui-ci quitte l’organisation.

Luc Gélinas a d’ailleurs offert quelques précisions au sujet du boulot qu’exécutait monsieur Saillant et disons qu’il n’avait pas un travail évident. La job, en gros, est de satisfaire les médias suffisamment, tout en protégeant les joueurs… Ce qui s’avère très délicat. Lors des désaccord, le tout se faisait dans le respect, ce qui était l’une des forces de Saillant.

Pour revenir à ces mises à pied, le Canadien a précisé qu’à ce stade-ci, il ne savait pas à quel moment les activités allaient reprendre, donc la structure actuelle ne pouvait pas supporter une telle pandémie. Est-ce réellement pour cette raison que Saillant quitte l’organisation? On jase!

Au final, la COVID-19 a eu raison de Saillant et Paul Wilson a désormais tout le pouvoir. Wilson a peut-être profité de ce virus afin de se monter sa propre équipe de relationnistes.

Prolongation

Le mot qui revient le plus souvent au sujet de Saillant et Marchand demeure « respect ».

PLUS DE NOUVELLES