Restrictions au Centre Bell : pour préserver la capacité du réseau de santé

Le Canadien avait droit de faire entrer 7500 personnes – via 14 entrées indépendantes de 500 personnes – hier après-midi pour son match intra équipe Blancs vs Rouges. Je présume qu’ils ont atteint ce seuil maximal-là, mais cette donnée est introuvable ce matin.

Ce soir, alors que les Maple Leafs seront en ville afin d’y affronter le Canadien, un maximum de 7 500 personnes pourront entrer dans le Temple, encore. Et ce sera ainsi pour au moins quelques semaines encore…

La LNH a indiqué la semaine dernière s’attendre à ce que 30 de ses 32 équipes puissent théoriquement jouer devant une salle comble à la mi-octobre, lorsque sa saison s’entamera. Seuls les Canucks et le Canadien seront limités selon la LNH.

Les Canucks à 50 % et le Canadien, à environ 33 %.

18 des 32 amphithéâtres de la ligue devraient exiger une preuve vaccinale ou au minimum un récent test négatif, et 21 d’entre eux exigeront un masque à chaque partisan.

En Ontario, les Maple Leafs et les Sénateurs peuvent jouer devant 50 % de la capacité de leur aréna respectif présentement, mais le plan serait d’éliminer cette contrainte pour le début de la saison (si tout va bien).

En Alberta, on assiste à une hausse des cas de COVID-19 et des hospitalisations, mais pour l’instant, tout indique que la province ne baissera pas la limite des grands rassemblements.

Pourquoi est-ce que le Québec, qui est pourtant l’une des provinces (ou des états) les plus vaccinées au monde, continue-elle de restreindre les événements à grand public?

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) lui-même, c’est à cause du système hospitalier québécois si ces restrictions sont toujours en vigueur. Vous avez bien lu… notre système de santé est tellement en mauvais état – en majorité pour des patients qui n’ont pas la COVID-19 – qu’il faut tout faire pour « préserver la capacité du réseau ».

Bref, Geoff Molson et le Groupe CH doivent renoncer au deux tiers des revenus liés aux matchs de l’équipe parce que la province doit préserver la capacité de son réseau hospitalier. Je me demande ce qu’en pense le président du Canadien en privé

« Plusieurs hôpitaux sont déjà au maximum de leur capacité, le Québec vit actuellement une pénurie de travailleurs de la santé et ceux toujours présents sont exténués. » – Le ministère de la Santé et des Services sociaux au Journal de Montréal

Puisque le staff des hôpitaux est épuisé et qu’il commence à manquer – ce sera pire à la mi-octobre, alors que de nombreux employés seront suspendus sans solde en raison de leur non-vaccination -, des entreprises et des gens doublement vaccinés doivent continuer de renoncer à ce qui devrait être une formalité.

À noter que le Groupe CH et  le gouvernement et n’ont pas discuté depuis des semaines.

Sincèrement, il va falloir que le Québec commence à se comparer un peu au reste du monde et pas juste aux endroits où ça va mal pendant quelques semaines…

On a été fort. On a été résilient. On a été docile. On a été piqué. On a fait notre part.

C’est maintenant au gouvernement de faire la sienne et nous laisser reprendre encore un peu plus notre vie normale.

Je ne suis pas venu au monde et je n’ai pas choisi d’élever ma famille au Québec pour avoir à constamment me priver afin de préserver la capacité de notre réseau hospitalier…

PLUS DE NOUVELLES