Renaud Lavoie s’en prend maintenant au soccer et à sa culture

Il me semble qu’après la fin de semaine à laquelle il a eu droit, Renaud Lavoie aurait pu tenter de s’attirer la faveur des gens cette semaine. Ou du moins, de ne pas s’attirer les foudres d’encore plus de personnes.

Je ne reviendrai pas sur toute la saga Patrick Lagacé vs Renaud Lavoie, si ce n’est que pour vous ploguer la mise au point émise par Jean-Charles Lajoie à propos du segment La Mise en Échec en début de semaine.

Qu’est-ce que Renaud a bien pu faire encore?

Hier soir, à JiC, Renaud Lavoie a décidé de lancer de la boue à Tim Stutzle à son tour. Rappelons que Stutzle, selon Brendan Gallagher, Tim Peel, Don Brennan et des milliers de partisans de hockey, devrait arrêter de faire semblant d’être blessé sur les patinoires de la LNH.

Eh bien, Renaud Lavoie s’est joint au groupe en indiquant que dans la LNH, tu dois respecter ton adversaire, tu dois te montrer responsable et tu ne dois pas chercher à recevoir un traitement privilégié. Si c’est le cas, va-t-en en Europe, de dire Renaud…

Jusque là, ça va… je suis d’accord avec Renaud.

Mais…

Le journaliste reporter chez TVA Sports a cru bon ajouter ceci :

« Je m’excuse pour ceux qui adorent le sport, mais ce n’est pas du soccer, c’est du hockey. Tu te comporte de façon responsable et tout le monde va travailler avec toi, puis va faire les choses de la bonne façon. » – Renaud Lavoie

Pourquoi mêler le soccer à ton argumentaire sur le hockey?

Vous le savez. Je suis un gars de chiffres à la base. Si A = B et que B = C, A = C.

Bref, selon les dires de Renaud, tu n’as pas nécessairement à te montrer responsable au soccer…

Pardon?

First, il n’y a pas que le hockey comme sport noble au Québec. Jeremy Filosa rappelant justement en début de semaine à quel point les gens, surtout les membres de la confrérie médiatique, devraient respecter tous les sports. Avoir des préjugés envers un sport en particulier, c’est (trop) facile et ça ne mène à rien.

2. Renaud est un grand fan de baseball. Pas moi! Et ça ne m’empêche pas de respecter ce sport et tous ceux et celles qui l’aiment. Mon partenaire Charles-Alexis Brisebois est d’ailleurs un TRÈS grand fan de balle et je le respecte dans cet amour. Même que je lui pose parfois des questions sur son sport. Pourquoi rabaisser les autres sports? Ceux que l’on n’aime pas, nous?

3. Il y a plusieurs endroits sur la planète où les joueurs de soccer ne peuvent pas vraiment faker des blessures. En Premier League anglaise notamment…

Je me souviens avoir entendu Ronaldo dire qu’à son arrivée en Angleterre, des vétérans lui avaient interdit de faker au sol.

C’est ironique quand même… Renaud Lavoie a voulu se porter à la défense de Brendan Gallagher, mais il a rabaissé un sport que celui-ci adore. Gallagher est un grand fan de foot anglais, là où les joueurs ne fakent pas très souvent. Le soccer anglais est robuste, physique et violent. Pas sûr que Renaud tiendrait le coup longtemps sur le terrain du Wembley Stadium

Il ne faut pas juger TOUT l’univers du soccer en fonction du comportement des joueurs de certains pays. Et il ne faut pas juger un sport à cause d’UNE seule chose que l’on n’aime pas de ce sport. T’sais, je ne connais pas grand fan de foot qui aiment ça, voir un gars faker une blessure au sol. Personne n’aime ça!

C’est comme dire que tu n’aimes pas le hockey à cause des bagarres ou des coups à la tête. Tu peux aimer le hockey ET ne PAS aimer les bagarres et les coups à la tête. 

Après les réactions qui ont suivi le texte de Patrick Lagacé dimanche dernier, je me serais garder une petite gêne cette semaine si j’avais été Renaud Lavoie. J’aurais évité de m’attaquer à la culture du soccer et d’ainsi frustrer encore plus de gens.

Pas sûr que ça ait plu à ses collègues Frédérique Guay, Frédéric Lord, Vincent Destouches et Patrice Bernier, moi…

PLUS DE NOUVELLES