Qui sont les meilleurs espoirs du repêchage 2023?

Un peu moins de 48 heures après la fin du repêchage 2022, il est déjà temps de regarder ce qui nous attend à l’encan 2023.

Sans être horrible, la cuvée qui vient d’avoir lieu est reconnue par plusieurs experts comme étant un peu plus faible qu’à l’habitude. Rappelons toutefois qu’on disait la même chose de 2017…

Mais le repêchage de 2023 pourrait, lui, être historique. Déjà, on dit qu’il pourrait être le plus fort depuis celui de 2015 (McDavid, Eichel, Barzal, Marner, Rantanen, etc.).

Certains avancent même que les trois ou quatre premiers joueurs à être sélectionnés l’an prochain auraient été pris les premiers cette année.

Encore une fois, le Canadien risque d’être dans la course pour un haut choix. L’équipe ne sera certainement pas aussi mauvaise que l’an dernier, mais il a fort à parier qu’elle devrait terminer dans les trois à cinq pires de la ligue. Mis à part les Blackhawks, les Coyotes et le Kraken, peu de clubs risquent d’être aussi mauvais que le Tricolore.

Il est donc le moment d’avoir un premier aperçu de ce qui nous attend en 2023 et d’apprendre à connaitre certains des espoirs qui seront suivis de près.

Voici cinq jeunes joueurs qui, pour l’instant, sont classés comme les meilleurs de leur cuvée.

5- Zach Benson (attaquant) – 5’10 150 livres

L’attaquant originaire de la Colombie-Britannique est petit, mais il compense par son impressionnante vitesse et ses excellentes mains. Il a obtenu une récolte de 63 points en 58 matchs au sein du puissant Ice de Winnipeg.

Toutefois, c’est en séries que Benson a impressionné le plus. Malgré le fait qu’il était sur la même équipe que plusieurs joueurs appartenant désormais à la LNH (Matthew Savoie, Connor Geekie et Carson Lambos), il a été le meilleur pointeur avec une récolte de 23 points en 15 rencontres.

Il a obtenu 11 points de plus que Savoie et 12 de plus que Geekie, qui ont tous les deux été sélectionnés dans le top-11 du dernier repêchage.

4- Dalibor Dvorsky (centre) – 6’1 190 livres

Après Slafkovsky et Nemec, voilà donc un autre Slovaque qui pourrait être sélectionné très haut. L’an dernier, il a évolué dans la ligue junior suédoise, où il a obtenu 40 points en 33 matchs.

C’est un centre costaud qui est doté d’un excellent tir. Il a obtenu 13 points en seulement cinq rencontres à la Coupe Hlinka-Gretzky, même s’il était parmi les plus jeunes joueurs du tournoi.

3- Adam Fantilli (centre) – 6’3 192 livres

En voilà un dont le parcours sera fascinant à suivre. Le Canadien s’est aligné avec le Steel de Chicago dans la USHL lors des deux dernières années, où il a notamment joué avec Sean Farrell. Il a été tout simplement dominant l’an dernier alors qu’il a terminé au troisième rang des buteurs de la ligue avec 37 filets.

Le centre n’a pas peur d’utiliser son gabarit à son avantage et cela lui a notamment permis de connaitre une des meilleures saisons de l’histoire pour un joueur de cet âge dans la USHL, devançant ainsi Kyle Connor et Johnny Gaudreau.

Avec une bonne saison 2022-2023, celui qui jouera pour les Wolverines de l’Université du Michigan pourrait entrer dans la discussion et être un des deux premiers joueurs choisis.

2- Matvei Michkov (Ailer droit) – 5’10 160 livres

Michkov est probablement le meilleur espoir russe depuis Alexander Ovechkin. Il a dominé la MHL et a aussi très bien fait en KHL avec cinq points en 13 rencontres.

Oui, il est frêle, mais c’est un patineur extrêmement habile et créatif. Malgré le « hype » entourant Connor Bedard, il pourrait même être choisi en premier.

1- Connor Bedard (Centre) – 5’9 181 livres

Malgré le fait qu’il n’ait même pas encore 17 ans, cet espoir n’a plus besoin d’être introduit. Il est le premier joueur de l’histoire de la WHL à mériter le statut de joueur exceptionnel et à sa première saison complète dans le circuit, il a terminé au quatrième pour les points avec 100 et deuxième pour les buts avec 51.

Avec quatre buts en seulement deux matchs au Championnat mondial junior, il a fait sombrer Shane Wright dans l’oubli.

Avant cette année, Wright avait un statut de joueur générationnel, tout comme Bedard. Il sera intéressant de voir comment ce dernier réagira à la chute du centre des Frontenacs. Utilisera-t-il cela comme motivation supplémentaire.

Si oui, on pourrait assister à la venue du prochain Connor MacDavid.

Pour l’instant, le repêchage 2023 est très attendu. Toutefois, beaucoup de choses peuvent changer en un an. À pareille date l’an dernier, Wright et Brad Lambert étaient considérés comme étant les meilleurs espoirs de la cuvée, mais on connait la suite…

PLUS DE NOUVELLES