Quelques grosses rumeurs commencent à tomber

Hormis Michel Therrien, Jonathan Drouin et Max Pacioretty, Ken Holland et sa structure salariale font couler un peu d’encre. Pas aussi noire que celle utilisée pour Therrien, mais tout de même assez foncée. La créativité du vieux Holland est durement mise à l’épreuve. L’un de ses principaux jeunes joueurs, Andreas Athanasiou, attend toujours de signer les quatre copies d’un contrat.

L’excellent Elliotte Friedman s’est présenté sur les ondes de Sportsnet690 afin de jaser principalement de ce dossier épineux. L’animateur, sans passer par quatre chemins, l’a consulté afin de connaître son avis sur l’actif que devrait bouger Holland afin de libérer du cash, en retour de choix ou de jeunes espoirs avec du potentiel. Du tac au tac, la réponse de Friedman : Mike Green. Quoique Riley Sheahan pourrait devenir l’agneau sacrifié, lui qui a toujours intéressé les Maple Leafs (un ancien poulain de Mike Babcock).

Une logique a été respectée dans cette réponse puisque le quart arrière des Wings amorcera la dernière année de son présent contrat très lucratif. Sans trop se soucier d’aujourd’hui, le D.G. des Wings avait étalé 18 millions de dollars au clan Green en 2015, que celui-ci a hâtivement accepté. Le passé « moment présent » peut nous rattraper, surtout lorsqu’une formation audacieuse ne gagne pas pendant cet instant présent. C’est le cas également des Blue Jays et d’Alex Anthopoulos.

Lors de la date limite des transactions, Green aura clairement une pancarte « à louer » de coller au milieu du front. À moins que Holland parvienne à conclure un accord d’ici là. Cependant, le défenseur de 31 ans pourra contrôler sa destinée. Sa clause de non-échange le servira fort probablement très bien lors de ce moment.

PLUS DE NOUVELLES