Poursuivi au civil et racheté par les Canucks, Jake Virtanen s’exile dans la KHL

Les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour Jake Virtanen. Le joueur de hockey, réputé pour ne pas être l’homme qui marche le plus droit dans la vie, a vu les Canucks le renvoyer à la maison quand Vancouver a appris qu’il faisait face à des allégations d’inconduite sexuelle en lien avec des événements survenus en 2017. Il a depuis été racheté.

Celui qui s’est déjà filmé en train de conduire et qui n’en avait que faire des mesures sanitaires est présentement poursuivi au civil. C’est ce qui explique pourquoi aucune équipe n’a osé lui offrir de contrat dans la LNH, et ce, malgré son talent. Remarquez que les rumeurs le concernant ont été nulles cet été.

Celui qui a connu une année misérable en 2021 (cinq points en 36 matchs) s’est finalement déniché un contrat en vue de la prochaine saison. Ce n’est cependant pas dans la LNH que ça se passera.

Comme bien des joueurs qui doivent s’exiler, c’est dans la KHL qu’il ira poursuivre sa carrière.

Âgé de 25 ans, c’est avec le Spartak de Moscou que le Canadien ira jouer.

Les détails de l’entente n’ont cependant pas été dévoilés dans le cas de celui qui devait toucher 2.55 M$ dans la LNH s’il n’avait pas été racheté par les Canucks.

Il n’est pas le premier joueur à vouloir aller laver sa réputation en allant jouer dans la KHL en attendant. Là-bas, ils ont la morale plus… élastique, disons.

C’est ce qui va lui permettre de pouvoir tenter d’éviter les conséquences au civil (lui qui dit ne pas être coupable d’agression sexuelle) sans avoir le poids des allégations sur lui tous les jours.

Il espère sans doute pouvoir revenir en Amérique du Nord sous peu – à moins de le voir prendre goût à la Russie?

Est-ce qu’il pourra relancer sa carrière à l’étranger? La réponse au cours des prochains mois.

En rafale

– Ce sont en effet des puissances.

– Louis Jean collabore maintenant au 91.9 Sports.

– Il faut de l’aide pour monter au sommet.

– Il le mérite.

– Logique.

PLUS DE NOUVELLES