betgrw

Pierre-Luc Dubois voulait que les Jets embauchent John Tortorella en 2022

Pierre-Luc Dubois a été échangé par les Blue Jackets en 2021 parce qu’il avait demandé une transaction.

Il n’était pas heureux à Columbus et il souhaitait obtenir un nouveau départ.

À ce moment-là, on se disait tous que la raison de son malheur s’appelait John Tortorella. Les deux hommes semblaient avoir une relation assez spéciale et on connaît la façon de faire de l’entraîneur au caractère bouillant.

J’ai ce vidéo-là en tête, quand je repense à la situation :

Ouain. Disons qu’à première vue, ça ne semble pas être l’amour fou…

Mais pourtant, les deux hommes s’entendent vraiment bien. On lit dans un texte de The Athletic qu’ils se parlent encore régulièrement, en date d’aujourd’hui…

Et on lit dans ce même texte que Dubois a suggéré aux Jets d’engager Torts en 2022, après le congédiement de Dave Lowry.

C’est spécial, tout ça.

Est-ce que les choses auraient été différentes si John Tortorella avait été engagé à Winnipeg?

Pierre-Luc Dubois serait-il encore un membre de l’organisation des Jets?

Dieu seul le sait.

Ce qui est évident, par contre, c’est qu’il y a une certaine tendance qu’on remarque depuis les débuts de Dubois dans la LNH.

S’il n’est pas content, il n’a pas peur de le dire à voix haute. Au risque de se faire écœurer par les médias… 

Peut-être que la direction des Jets aurait dû écouter les demandes de son ancien joueur étoile pour l’accommoder d’une façon ou d’une autre. Je dis bien peut-être… Parce que de l’autre côté, ce n’est pas parce que Dubois voulait que ça se fasse que tous les autres joueurs dans la chambre étaient d’accord avec lui.

Surtout dans l’optique où on parle ici de John Tortorella, un gars qui ne fait pas l’unanimité aux quatre coins de la ligue. 

On sait tous à quel point l’idée de le voir jouer pour le Canadien a fait jaser dans les derniers mois. Dubois soutient que sa présence au repêchage 2022, qui était présenté à Montréal, n’était qu’une coïncidence…

Et si l’on se fie à ses commentaires, il ne fallait pas absolument s’attendre à ce qu’il débarque en ville même s’il a été vu au Centre Bell ce soir-là.

Je comprends que c’était facile de me voir jouer à Montréal et de faire un plus un égale deux, mais parfois c’est plus compliqué que ça. – Pierre-Luc Dubois

Comme si c’était juste ça… Anyways. 

Pierre-Luc Dubois a été blanchi à ses deux premiers matchs de la présente saison, mais il se dit heureux en ce moment à Los Angeles. Pour combien de temps encore?

Elle est là, la question.

Son entraîneur-chef avoue être satisfait de son rendement jusqu’à maintenant même si le joueur de centre n’a pas encore de point au compteur. Aura-t-il le même discours si Dubois ne commence pas à empiler les buts et les mentions d’assistance?

Et si ce n’est pas le cas… Quelle sera la réaction du joueur?

Le Québécois sera de retour à Winnipeg demain soir. Il doit s’attendre à se faire huer… Parce que les partisans se rappellent encore de la façon dont il a voulu quitter l’équipe cet été.

Mais bon… Le principal intéressé se moque des critiques, alors ça ne devrait pas trop le déranger.

PLUS DE NOUVELLES