Comment le Canadien pourrait-il remporter une transaction pour Pierre-Luc Dubois?

Les rumeurs envoyant Pierre-Luc Dubois aux Canadiens de Montréal fusent de partout depuis plusieurs semaines. Ça a inspiré plusieurs analystes hockey et partisans à imaginer le retour que les Canadiens devraient envoyer aux Jets. Shayna Goldman de The Athletic s’est prêtée au même jeu avec une transaction réaliste et, selon elle, les Jets sortiraient vainqueurs d’une telle transaction.

Les Canadiens mettraient la main sur Pierre-Luc Dubois (évidemment). De l’autre côté, les Jets feraient l’acquisition de Christian Dvorak, Josh Anderson ainsi qu’un choix de premier tour en 2023 (Panthers de la Floride).

Goldman croit que Montréal ferait bien de se débarrasser du contrat de Josh Anderson (qui aurait mal vieilli selon elle) et que le court contrat de Dubois ne leur ferait pas peur puisque le Québécois est intéressé à venir à Montréal. De son point de vue, Montréal réussirait surtout cette transaction sur le plan monétaire.

Les Jets gagneraient sur le long terme selon Goldman. Les contrats de Christian Dvorak (3 ans à 4,45 millions $) et Josh Anderson (5 ans à 5,5 millions $) sont un peu encombrants, mais ils ont une longue durée qui leur garantit une place avec Winnipeg encore longtemps. De plus, le choix de fin de première ronde devrait être très utile soit au repêchage ou pour acquérir un bon joueur avant les séries.

Bon. Pour commencer, le contrat de Josh Anderson n’a pas mal vieilli selon moi. 5,5 millions $ par année peut sembler gros, mais il excellait sur un premier trio à Montréal et il serait une vraie machine sur n’importe quel deuxième trio de la LNH.

Christian Dvorak n’a peut-être pas les statistiques escomptées, mais il s’est bien repris en fin de saison avec une équipe perdante à Montréal.

En fait, les Jets accumuleraient 3,95 millions $ supplémentaires sur la masse salariale en réalisant cette transaction, mais amélioreraient leur profondeur avec deux joueurs établis et un premier choix qui pourrait rapporter autre chose dans un futur proche.

Pour être honnête, cette transaction serait assez égale de mon point de vue. Montréal sauve de l’argent et met la main sur un attaquant convoité depuis un bon bout. Winnipeg s’améliore en profondeur pour tenter de percer en séries éliminatoires. De toute façon, avoir plus de bons joueurs serait bon pour les Jets puisque c’est difficile d’en attirer à Winnipeg, qui n’est pas une ville très convoitée.

Il ne faut pas oublier le vieil adage selon lequel, l’équipe qui obtient le meilleur joueur gagne la transaction. Dans ce cas, Montréal est alors gagnant. Par contre, je n’ai jamais été partisan de cette philosophie, surtout si la transaction implique des choix au repêchage qui peuvent se développer et devenir meilleurs que le meilleur joueur de la transaction.

Alors comment les Canadiens pourraient-ils remporter une telle transaction? En ne la faisant pas selon moi. Je préfèrerais que l’équipe attende encore un peu jusqu’à ce que Dubois devienne agent libre sans compensation et c’est là que la situation deviendra avantageuse. Le problème, c’est qu’il y a un risque qu’en deux ans, Dubois décide de rester à Winnipeg ou qu’il soit échangé ailleurs et qu’il s’y plaise assez pour y rester.

Par contre, il ne faut quand même pas oublier que le Canadien possède plusieurs contrats en trop sur la masse salariale et que de se départir de 3,95 millions $ d’un coup aiderait à la signature de Kirby Dach, qui n’est toujours pas sous contrat pour la prochaine saison.

En rafale

– Analyse du jeu de Lane Hutson, nouveau défenseur des Canadiens.

– Incroyable geste de la part du gardien de but Darcy Kuemper.

– Le Canada en avance contre les Finlandais.

– Le Québécois passe en finale et court la chance de gagner une bourse d’un millions de dollars.

– RE-FU-SÉ.

– Moins bon tournoi pour Maude-Aimée Leblanc.

PLUS DE NOUVELLES