Pierre Gervais aurait aimé voir Patrick Roy occuper un rôle dans la haute direction du Canadien

Pour tout ce que l’on sait sur le livre de Pierre Gervais et Mathias Brunet, ce bouquin suscite beaucoup de controverse, mais aussi de l’intérêt au Québec (et avec raison).

Dans les derniers jours, Mikaël Lalancette a profité de la présence des deux artisans du livre à Québec pour leur poser quelques questions et aborder des sujets un peu moins discutés dans les médias. La situation Marc Bergevin et Dominique Ducharme occupe quelques pages, mais Patrick Roy, aussi, a été mentionné dans le livre.

Ce sujet a peut-être suscité moins d’intérêt, mais c’est parce que l’ancien gérant de l’équipe du CH n’avait que de bons mots à l’endroit de Roy. Après tout, le DG et entraîneur-chef des Remparts de Québec a livré un frigo sans avertissement à son domicile il y a plusieurs années de cela en guise de remerciement…

Mais bon, Gervais aurait vraiment voulu voir Patrick Roy au sein de la grande direction du Canadien.

Je respecte l’organisation du Canadien et ceux qui prennent les décisions (en ce moment), mais c’est sûr que j’aurais aimé ça (de le voir à Montréal). – Pierre Gervais

Évidemment, Gervais souhaite encore un jour de voir son bon ami au sein de l’organisation montréalaise, mais en ce moment, aucun poste n’est à combler.

On se rappellera que Roy aura été dans la course au DG, mais c’est finalement Kent Hughes qui a été l’heureux élu. On se souviendra également que pour un bref moment, les partisans rêvaient à voir Roy derrière le banc, mais quelques heures à peine après le congédiement de Dominique Ducharme, Martin St-Louis est arrivé en ville. À court terme, je ne pense pas que Roy accepterait un poste qui n’est pas celui de DG ou d’entraîneur-chef…

Pierre Gervais aimait Roy et l’admirait tellement qu’il le décrit comme le quatrième monument de l’histoire du Canadien, rien de moins. C’est tout de même grâce à lui (Roy) que Montréal a gagné la Coupe en 1986 et celle en 1993.

C’était un vrai, un gagnant. C’est l’une des meilleures têtes de hockey que j’ai côtoyées dans ma vie. – Pierre Gervais

Bref, j’ignore si le bon vieux Patrick sera engagé un jour par le Canadien, mais si oui, Gervais sera le premier à applaudir la décision.

En rafale

– Un autre but pour Shane Wright.

– À écouter.

– C’est quoi, cette comparaison?

– Touchant.

– Ce n’est pas faux.

PLUS DE NOUVELLES