Phillip Danault joue plus en désavantage numérique sous Dominique Ducharme

Phillip Danault ne joue pas la saison de sa carrière au moment où il devrait pourtant jouer la saison de sa carrière pour passer à la caisse. On s’entend là-dessus pour le sujet amené?

On pensait qu’il allait potentiellement débloquer avec le départ de Claude Julien, mais ce n’est pas arrivé. Le voilà encore bloqué à zéro but en 2021 – et depuis un an en saison régulière.

Mais laissons le négatif de côté un brin. Il y en a assez dans nos vies présentement.

Phillip Danault n’a peut-être pas la grosse saison de sa carrière au niveau offensif, mais il a au moins la chance de compenser en étant efficace défensivement.

Dans son papier du jour, Guillaume Lefrançois rapporte à juste titre que Dominique Ducharme fait plus confiance à Danault quand le club évolue à court d’un homme. C’était une facette du jeu dans laquelle Claude Julien lui faisait moins confiance cette saison.

Par les années passées, il jouait lors d’environ 50 % des minutes passées en infériorité numérique. Mais en 2021, sous Julien, on notait une baisse de 10 points de pourcentage, pour un total de 40 %.

La raison? Comme pour le reste de son temps de jeu : le CH a plus de profondeur en 2021 et tout le monde avait sa chance.

Ceci dit, Ducharme a choisi de revenir à deux duos de base : Danault et Artturi Lehkonen ainsi que Jake Evans et Paul Byron. Les deux duos sont à la base du PK.

Depuis ce temps, le CH a donné deux buts en trois matchs et en 10 occasions, pour une efficacité de 80 %.

Danault affirme que de jouer plus souvent le met en confiance dans son jeu. Espérons que cette confiance se traduise offensivement.

PLUS DE NOUVELLES