Peter Chiarelli persiste et signe : il veut conserver Ryan Nugent-Hopkins

Les joueurs les plus difficiles à acquérir dans la LNH sont sans l’ombre d’un doute les joueurs de centre. Nombreuses sont les équipes qui souhaitent les conserver, même si elles en ont plusieurs de talent. Miser sur plusieurs attaquants aptes à évoluer à cette position est sage en prévision de potentielles blessures. De toute manière, la plupart des pivots savent performer à l’aile…

Ça, Peter Chiarelli l’a compris. Tout comme vous et moi, il a entendu les rumeurs entourant Ryan Nugent-Hopkins, mais assure qu’il ne partira pas d’Edmonton.

Le DG des Oilers ne se défile pas : ces rumeurs proviennent probablement de l’un de ses homologues avec qui il aurait discuté de la disponibilité de son centre.

Sauf qu’il y a une raison pour laquelle Nugent-Hopkins est toujours à Edmonton : il amène une valeur inestimable à son équipe.

D’accord, il risque d’évoluer sur un troisième trio, à moyen terme…

Réaliste, le DG des Oilers assume qu’investir des sommes astronomiques sur trois trios différents n’est plus possible avec l’arrivée du plafond salarial.

Cependant, ce n’est pas comme ça qu’il perçoit la situation de son équipe. Chiarelli veut tout simplement conserver les pièces qui constituent actuellement le noyau de son équipe, sans égards à leurs rôles actuels.

Son objectif est tout simplement de donner les plus beaux morceaux possible à son entraineur, dont le mandat est d’assembler le puzzle.

En somme, il faut s’attendre à voir l’ancien premier choix arborer les couleurs des Oilers pour une autre campagne…

Le tout pourrait se compliquer par la suite, alors que Connor McDavid obtiendra une légère augmentation de salaire avoisinant 11 millions de dollars par année…

Mais d’ici là, une tonne de choses pourraient subvenir.

PLUS DE NOUVELLES