Paul Maurice – et non Andrew Brunette – sera l’entraîneur-chef des Panthers en 2022-23

Une autre chaise vacante d’entraîneur-chef vient d’être comblée dans la LNH. Selon Darren Dreger – et on a toutes les raisons de le croire sur celle-là -, Paul Maurice aurait accepté un contrat de trois ans en Floride. Il dirigera donc les puissants Panthers, qui ont terminé la saison au sommet du classement général de la LNH (58-18-6), mais qui ont été balayés par le Lightning en séries.

Maurice, qui a abandonné son poste d’entraîneur-chef des Jets en décembre dernier – et qui n’était donc plus payé -, en sera à cinquième équipe dans la LNH. Il a coaché les Whalers (ça fait longtemps), les Hurricanes (deux fois), les Maple Leafs et les Jets. Bill Zito a pigé dans le sac à coachs pour succéder à Andrew Brunette (par intérim) et Joel Quenneville (dernier entraîneur-chef régulier, congédié dans la foulée des événements impliquant les Blackhawks d’il y a une dizaine d’années).

Brunette, qui était en nomination pour le trophée Jack-Adams, mais qui a été outcoaché solide par Jon Cooper en séries, se serait fait offrir un rôle important avec l’organisation. Parle-t-on d’un rôle administratif ? D’un poste d’entraîneur associé ?

Brunette l’acceptera-t-il, ce rôle important ? Tout porte à croire que non.

Maurice devrait rencontrer les médias floridiens demain.

On a donc vu les Stars embaucher Peter DeBoer, les Oilers prolonger le contrat de Jay Woodcroft (même s’il a aussi été balayé en séries par une équipe actuellement en finale), les Panthers faire signe à Paul Maurice, les Islanders remplacer Barry Trotz par Lane Lambert, les Bruins congédier Bruce Cassidy (qui a rebondi à Vegas après le départ de DeBoer), les Flyers amener John Tortorella à Philadelphie et les Red Wings montrer la porte à Jeff Blashill…

La danse printanière/estivale des entraîneurs est intense cette année dans la LNH… et elle sourit encore une fois aux vieux entraîneurs.

Quoi sera nommé à Winnipeg ? Barry Trotz ?

Et à Detroit ? Et à Boston ? Et à Chicago ? Rappelons qu’une rumeur envoyait récemment Ryan Huska – et non Luke Richardson – chez les Blackhawks…

À noter que Paul Maurice en sera à sa 25e saison à la barre d’une équipe de la LNH. Il a aussi coaché dans la KHL (un an à Magnitogorsk lors du lock-out de 2012), dans la Ligue américaine (un an avec les Marlies de Toronto) et dans la OHL (deux ans à Detroit). Il a aussi été adjoints à quelques reprises, surtout en début de carrière.

D’un point de vue Canadiens, on peut se compter chanceux d’avoir un coach qui provient d’un profil différent des autres en Martin St-Louis…

Et on peut/doit espérer que Maurice fera dérailler les Panthers. Rappel : le premier choix obtenu en retour de Ben Chiarot (2023) ne sera pas protégé l’an prochain. #Loterie

En rafale

– Passer de Winnipeg à la Floride (pour l’hiver) : la chance!

– La ressemblance entre Ron Jeremy et Auston Matthews fait jaser sur les réseaux sociaux.

– Un nouveau show pour Gonzo.

– Le gouvernement fédéral a réglé ses problèmes de passeport gelé les subventions qu’il accorde généralement à Hockey Canada le temps de faire la lumière sur les allégations d’agressions sexuelles et sur les nombreuses ententes avec les présumées victimes.

– Bonne nouvelle pour Hugo Houle.

– Bianca recommence à gagner.

PLUS DE NOUVELLES