Patrick Roy soutient que le CH n’aurait rien à perdre à l’embaucher

Daniel Brière a avoué que le poste de DG du Canadien l’intéresserait.

Martin Madden Fils et Mathieu Darche se font silencieux.

Marc Denis a aussi indiqué qu’il dirait oui à une telle proposition.

Vincent Damphousse et Stéphane Quintal se sont retirés de la course eux-mêmes.

Et Patrick Roy, lui?

Il a été questionné à ce sujet ce matin, alors que son équipe s’entraînait sur la glace du Centre Vidéotron.

En gros, Roy a confirmé son intérêt pour le poste de DG du CH et il a indiqué ne pas avoir reçu d’appel (encore?)…

Et il y est allé d’une phrase choc qui fera certes la une de plusieurs bulletins sportifs aujourd’hui :

« Qu’ont-ils à perdre à m’essayer? » – Patrick Roy

Roy est actuellement DG et entraîneur-chef des Remparts de Québec. Il s’est toutefois dit intéressé à l’idée de travailler avec Jeff Gorton, qu’il a rencontré une seule fois. Gorton lui avait laissé bonne impression ce jour-là.

Roy a également indiqué que relancer le Canadien n’était pas un si gros défi que ça à ses yeux.

Le fait que le prochain DG aura des responsabilités diminuées contrairement à celles de Marc Bergevin et que Patrick Roy a toujours aimé avoir les mains sur le volant me laisse croire que le mariage Gorton – Roy ne serait peut-être pas de tout repos. Mais bon, on ne le saura que si Roy est nommé DG par Geoff Molson (et Jeff Gorton)…

Ceci dit, le fait de voir Roy lancer que le CH n’a rien à perdre de l’essayer et que relancer le Canadien n’est pas une si grosse tâche que ça me laisse perplexe.

Mais bon, d’autres y voient là une certaine tactique…

J’ai plutôt l’impression que Molson et Gorton seront à la recherche d’un hard worker qui aura un plan détaillé sur plusieurs années. Est-ce que le CH recherche actuellement quelqu’un qui a l’attitude de Patrick Roy? J’en doute (même si je serais très curieux de voir ce que Roy à la direction du CH donnerait).

Rappelons que Roy s’est engagé un agent (Neil Glasberg) la saison dernière et qu’il s’est aussi officiellement réconcilié avec Mario Tremblay dans une pub (très payante) d’Uber Eats.

Mais bon, ça ne veut pas dire qu’il est sur le bord de revenir à Montréal pour autant, tout ça…

À noter que Roy serait probablement partant pour signer des contrats d’un an ou deux avec le Canadien, comme il l’avait fait au Colorado. Il représenterait ainsi un risque financier moins important pour Geoff Molson et ses partenaires.

PLUS DE NOUVELLES