Patrick Roy lance une insulte en conférence de presse suite à une défaite

Patrick Roy est reconnu pour faire des siennes dans le monde du hockey, surtout depuis qu’il a commencé sa carrière d’entraîneur.

J’imagine que vous ne serez pas très surpris si je vous disais que le bouillant entraîneur-chef des Remparts de Québec a encore dépassé les bornes ce dimanche.

Suite à une défaite des siens de 5-1 face à Joshua Roy et le Phoenix de Sherbrooke, Patrick Roy a lancé une insulte en quittant la salle de point de presse.

Visiblement irrité par la défaite et par quelques questions des journalistes, Roy a insulté, entre autres, un des journalistes.

« Tu devrais retravailler tes questions! » – Patrick Roy

Je vous suggère d’aller voir le texte de Jérôme Gaudreau, pour un compte-rendu de l’après-match.

L’entraîneur y est allé d’une de ses décisions classiques en retirant son gardien de but, avec un peu plus de 10 minutes à jouer, à deux reprises.

Ce n’est vraiment pas tous les entraîneurs qui sont assez braves pour faire une telle chose, mais Roy nous a déjà habitué à plusieurs reprises depuis qu’il est derrière le banc.

Joshua Roy en a d’ailleurs profité pour compléter son tour du chapeau dans un filet désert.

Patrick Roy, qui est accompagné de Simon Gagne et de Jacques Tanguay derrière le banc des Remparts, a vu sa série de victoires prendre fin à 14.

On se rappelle que l’an dernier, suite à l’élimination des Remparts face aux Cataractes de Shawinigan, Patrick Roy a lancé une flèche aux arbitres en critiquant leur travail dans les séries.

Un de ses joueurs, Vsevolod Komarov, s’est vu décerner une pénalité, que Roy n’a pas digéré. Il a critiqué cette décision particulièrement après le match.

«Eux autres, au premier match des séries, quand ils ont eu une séquence contre eux, ils ont vilipendé les officiels. Nous, on n’a pas dit un mot, encore aujourd’hui, on ne dira pas un mot. Je pense que c’est un manque de jugement. C’est décevant» – Patrick Roy

Vous pouvez voir l’extrait complet de cette conférence de presse, juste ici.

Plus récemment, dans le calendrier préparatoire cette saison, Roy y était encore allé d’une remarque face au travail des arbitres, plus particulièrement, le même arbitre ayant appelé la pénalité sur Komarov durant les dernières séries.

Il avait d’ailleurs été expulsé et mis à l’amende pour sa réaction. Revoyez ses commentaires suite à son expulsion.

Si on remonte en 2016, quelques semaines avant le début du camp de l’Avalanche du Colorado, Roy, qui était entraîneur-chef et vice-président des opérations à l’époque, a quitté ses fonctions.

Selon Jean-Luc Legendre de RDS, il aurait quitté car il ne voulait pas faire partie d’une reconstruction.

Décidément, Roy ne semble pas avoir fini avec ses montées de lait après les rencontres. Ce n’est pas sa première et ça risque aussi de ne pas être sa dernière.

Avec un tempérament bouillant de la sorte, il va devoir se calmer s’il veut demeurer un entraîneur.

Des fois, trop c’est comme pas assez.

En rafale

– Les Argos champions de la Coupe Grey.

– Un Québécois qui peut finalement jouer devant ses amis et sa famille, ça doit motiver un joueur.

– Malkin a d’ailleurs marqué à son 1000e match.

– Bel exploit pour le jeune gardien.

– Lourde perte pour les Trail Blazers.

– Avec une défensive déjà faible, ça n’aide pas la cause des Sens.

PLUS DE NOUVELLES