betgrw

Patrick Kane n’avait pas écarté la possibilité de retourner à Chicago (avec Jonathan Toews)

Patrick Kane a choisi sa nouvelle destination.

On a appris plus tôt cette semaine que l’Américain s’était entendu sur les termes d’un contrat d’une saison avec les Red Wings de Detroit. Notons que la valeur du contrat est de 2.75 M$. 

Le vétéran a pris du temps avant d’annoncer sa décision finale parce qu’il se remettait d’une opération à une hanche. Il a eu l’occasion de jaser à plusieurs équipes (Kent Hughes aurait été heureux de l’accueillir à Montréal)…

Et selon les dires de Scott Powers (The Athletic), Kane a pensé à ses anciens amours (les Blackhawks), parce qu’il a brillé pendant tellement d’années lors de sa carrière à Chicago : .

Même si Kane a quitté les Blackhawks la saison dernière et s’est rendu chez les Rangers de New York dans le cadre d’un échange, il pensait qu’il pourrait y avoir une chance que les Blackhawks l’appellent cette saison. – Scott Powers 

Le journaliste pousse la note encore plus loin en disant que Kane n’attendait pas forcément l’appel des Hawks, mais qu’il n’avait pas exclu la possibilité que lui, et peut-être même Jonathan Toews, revienne à Chicago : 

Imaginez le scénario. Ça aurait été quelque chose…

Et Connor Bedard aurait (vraiment) été bien entouré pour ses débuts dans la Ligue nationale.

Du moins, ça aurait déjà été mieux qu’en ce moment :

 

Jonathan Toews a publié un message sur son compte Instagram au mois d’août pour dire qu’il quittait l’organisation des Blackhawks de Chicago.

L’ancien capitaine de l’équipe a décidé de prendre une pause, avant de revenir en 2024. 

Mais j’ai de la misère à croire que Toews aurait refusé de revenir dans la ville des vents en sachant que son ancien coéquipier allait venir le rejoindre.

Kane et Toews ont fait la pluie et le beau temps là-bas, en remportant pas moins de trois Coupes Stanley… Et c’est sûr que l’idée de jouer avec Bedard, qui est vu comme étant la prochaine superstar de la LNH, aurait été pas mal plaisante.

Le vibe aurait été différent à Chicago, d’autant plus que ce n’est pas fameux en ce moment avec l’histoire de Corey Perry…

PLUS DE NOUVELLES