Patrice Bergeron remercie Kent Hughes en acceptant le trophée Selke

Sans surprise, c’est encore Patrice Bergeron qui se mérite le trophée Frank J. Selke, remis à l’attaquant maîtrisant le mieux l’aspect défensif du jeu. Il s’agit de son cinquième trophée Selke remporté en carrière. Ce qui a attiré l’attention, c’est surtout que l’attaquant des Bruins a remercié son ancien agent, Kent Hughes, en acceptant le trophée.

Oui, Bergeron remercie ses coéquipiers et ses entraîneurs, mais une des premières personnes qu’il nomme précisément est le directeur général du CH. Hughes était l’agent de Patrice Bergeron jusqu’à ce qu’il se trouve un nouveau poste chez le Canadien. Quand Patrice Bergeron dit le nom de Kent Hughes, les rumeurs se remettent à exploser à gauche et à droite.

Ce qui fait de plus en plus jaser, c’est qu’il prend bien son temps pour remercier les partisans de Boston. De plus en plus, on dirait que la retraite se rapproche du Québécois. Il a déjà affirmé que pour lui, c’est Boston ou rien, mais les remerciements personnels à Hughes donnent goût de rêver à plusieurs partisans montréalais.

Bergeron a remporté le trophée à cinq occasions, soient 2011-12, 2013-14, 2014-15, 2016-17 et maintenant 2021-22. Il s’agit d’un record pour ce trophée. Avant de gagner l’honneur, il était à égalité avec l’ancien du Canadien, Bob Gainey. En plus de ça, il détient aussi le record pour le plus de nominations de suite pour un trophée, puisqu’il l’a été 11 fois pour le trophée Frank J. Selke.

Le contrat de Patrice Bergeron arrive à échéance cet été. S’il ne s’entend pas avec les Bruins, il deviendra agent libre sans compensation. Par contre, la retraite pourrait être très envisageable pour l’attaquant de 36 ans.

En rafale

– L’alignement du Rocket pour ce soir.

– Va falloir jouer de patience du côté des jeunes.

– Ce serait une grande perte pour le tennis.

– Une première depuis 1958.

– Rien de moins que 5 buts pour la chèvre d’Argentine.

PLUS DE NOUVELLES