Pat Maroon a laissé plusieurs millions $ sur la table pour se rapprocher de son fils

L’argent… Les impôts… Le climat… La langue parlée… Les médias… Le coach… Les autres joueurs… Les raisons sont nombreuses pour un joueur autonome sans restriction de choisir une équipe ou une autre une fois le mois de juillet venu.

Pat Maroon, qui a terminé la saison au New Jersey après y avoir été échangé par les Oilers, a choisi sa nouvelle équipe pour une tout autre raison. Il a décidé de signer avec les Blues parce qu’il est un gars de St-Louis… Et qu’il y a un petit garçon de 9 ans qu’il ne voyait que l’été auparavant. Quand il a annoncé à son fils qu’il revenait à la maison, les deux se sont mis à pleurer.

Le petit Anthony aura la chance de voir son père jouer… De le voir durant les échauffements… Et de le voir tout court!

Ray Shero, le DG des Devils, a confirmé qu’il avait offert plus d’argent et plus d’années de contrat à Maroon pour le garder au New Jersey… Mais Maroon a pris une décision personnelle, familiale et émotive. Une décision qui rend Ray Shero fier de Maroon…

On peut facilement penser que Maroon a laissé au moins 4 millions $ sur la table en acceptant l’offre des Blues et non celle des Devils…

Rappelons que Maroon a récolté 13 points en 17 matchs au New Jersey la saison dernière. Il touchait un salaire annuel de 2,1 millions $ (cap hit de 2 millions $). En 2018-19, les Blues le payeront 1,75 million $.

En 2016, Maroon s’était dit très touché et émotif après avoir disputé un match devant son fils à St-Louis.

Maroon a choisi de vivre plus de moments comme celui-là, plutôt que de toucher plus d’argent. Il voulait voir son fils plus souvent et il le fera. C’est tout en son honneur!

On raconte que Plekanec a aussi fait la même chose. On doit l’applaudir pour ça. Si vous êtes déçus de son retour, visez plutôt Marc Bergevin…

PLUS DE NOUVELLES