betgrw

Owen Beck : un magnifique repli défensif pour marquer son 12e but de la saison

Après avoir connu une grosse année dans le junior la saison dernière (lors d’une année où il a également joué un match dans la LNH en tant que rappel d’urgence), les attentes étaient un peu plus élevées pour Owen Beck dans la OHL cette saison.

Le jeune joueur de centre, qui dispute sa saison de 19 ans, allait devoir prendre du galon afin de poursuivre son développement.

Le problème, c’est que le début de saison de Beck a été… laborieux. Après six matchs, l’espoir du CH n’avait qu’un seul point (un but) à sa fiche, ce qui avait de quoi inquiéter un brin.

La bonne nouvelle, c’est que depuis ce temps-là, ça s’est replacé pour Beck. À ses 11 matchs suivants, il a amassé 18 points, dont 10 buts.

Et hier soir, alors qu’il était en action avec les Petes, il a continué d’engranger des points. Il a commencé avec cette belle mention d’assistance pour son premier point de la rencontre.

Puis, moins de trois minutes plus tard, Beck a fait bon usage de ses qualités défensives, alors qu’il a mis de la pression sur le porteur du disque en repli défensif afin de le forcer à la faute.

Et comme de fait, il a profité de cette bourde de son adversaire pour marquer son 12e but de la saison.

Les Petes se sont cependant inclinés par la marque de 5-2. Beck a donc été impliqué sur tous les buts de son équipe hier.

Mine de rien, Beck en est désormais à 12 points (cinq buts et sept mentions d’assistance) à ses cinq derniers matchs. Sur l’ensemble de la saison, on parle de 12 buts et 21 points en 18 matchs, une production solide quand on considère son difficile début de saison.

Il n’est pas loin de son rythme de l’an dernier, lui qui avait amassé 66 points en 60 matchs de saison régulière partagés entre les Steelheads de Mississauga et les Petes.

Et quand on considère que son impact sur la glace va bien au-delà des points, lui qui est vraiment un joueur complet. Il a d’ailleurs remporté 271 de ses 444 mises au jeu cette année, un taux de réussite de 61 %.

Après un début de saison difficile, Beck est visiblement de retour en force dans la OHL cette année. Ça a de quoi rappeler un autre espoir du CH qui domine dans la même ligue en Filip Mesar, ça.

PLUS DE NOUVELLES