betgrw

Owen Beck : son premier mandat dans la LNH sera de déloger Jake Evans

L’an dernier, Owen Beck a été rappelé d’urgence au CMJ en raison de la blessure au frère de Kirby Dach, Colton.

Cette année, il aura toutefois l’occasion de commencer sur l’un des quatre premiers trios dès le jour 1. Avant l’annonce de l’arrivée de Matthew Poitras avec Équipe Canada, l’espoir du Canadien s’entraînait sur le quatrième trio. Je suis certain qu’il espère un rôle plus offensif, mais il aura tout de même l’occasion de monter les échelons rapidement, comme ce fut le cas en 2022.

Le centre ontarien n’est pas le marqueur le plus prolifique de sa génération, mais il fait un travail honnête, surtout défensivement. Un peu comme Jake Evans, dans le fond.

D’ailleurs, Marc-Antoine Godin, au balado Tellement Hockeypense que son premier mandat dans le circuit Bettman sera de déloger Evans.

Evans ne fait pas nécessairement l’unanimité chez les partisans du Tricolore, mais il est bel et bien un joueur de la LNH.

C’est juste plate de comparer un espoir de premier plan à un centre de 30 points gros max par saison, mais c’est ça. D’ailleurs, Alexandre Gascon a parlé avec plusieurs recruteurs, notamment, et l’un de ceux-là croit que le numéro 71 du Canadien est la cible de Beck, c’est-à-dire, le modèle de joueur que le jeune pourrait essayer de devenir.

Godin, lui, a voulu calmer les ardeurs concernant le protégé des Petes de Peterborough. Non, il ne deviendra pas forcément un centre de troisième trio qui pourrait marquer 20 buts.

Son (excellent) camp d’entraînement de 2022 a peut-être donné de faux espoirs aux partisans.

Chose certaine, le CH a espéré une éclosion offensive de la part de son espoir, mais cette éclosion ne s’est pas encore matérialisée. Du moins, pas au niveau souhaité.

L’ancien choix de deuxième tour de l’équipe en 2022 se maintient quand même en termes de points par match. En 2022-2023, il a récolté 66 points en 60 matchs (1,1) et cette saison, ses 25 points en 20 matchs correspondent à un total de 1,2 point par match.

Avec la profondeur de l’équipe au centre, les gars de Tellemant Hockey ont peut-être raison : Beck est peut-être un Evans en devenir…

PLUS DE NOUVELLES