Obstruction envers les gardiens : il est temps que cela devienne un règlement (et non une opinion)

Jeudi, le Canadien a perdu un match serré aux mains des Jets de Winnipeg. Un but de Kyle Connor en prolongation aura finalement fait la différence.

Mais ce but n’aurait jamais dû avoir lieu. Pourquoi? Parce que les Jets ont marqué le but égalisateur sur un jeu très controversé. Effectivement, Blake Wheeler semblait commettre de l’obstruction envers Samuel Montembeault.

Après contestation de la part de Martin St-Louis, la décision sur la patinoire a été maintenue. Résultat : le match est allé en prolongation.

Bon, Winnipeg aurait peut-être marqué par la suite si le but de Wheeler avait été refusé, mais…

Voici le but, encore une fois :

Bon, l’ancien capitaine des Jets a clairement empêché le Québécois de faire son travail. Est-ce que Johnathan Kovacevic a poussé l’Américain sur son propre gardien? Un peu. Mais on va s’entendre pour dire que l’attaquant des Jets s’est laissé aller par la suite…

Ce but a suscité beaucoup de réactions et de mécontentement sur Twitter. Lors de ce match, j’étais sur la plateforme et je ne peux même pas compter sur les doigts de mes mains combien de publications d’analystes et de partisans fâchés que j’ai vus.

Est-ce qu’on peut s’entendre pour dire que ce but n’aurait jamais été bon si Brendan Gallagher était à la place de Wheeler? C’est pour cette raison, notamment, que la règle de l’obstruction envers les gardiens devrait être un règlement et non une opinion. L’analyste Ray Ferraro est le premier à le dire.

Il y a beaucoup trop de nuances. Parfois, dépendant du joueur, ce même but aurait été refusé. Combien de fois Gallagher s’est vu refuser un but où il a commis un geste d’obstruction bien moins pire? Le premier but refusé qui me vient en tête est celui il y a deux ans contre les Sénateurs d’Ottawa. T’sais là le but refusé qui a finalement coûté le poste à Claude Julien… 

C’est donc cela qu’on déplore au « au groupe d’Alice in Wonderland dans la chambre de guerre de la LNH », son inconsistance. La solution : faire en sorte que l’obstruction envers les gardiens devienne un règlement. Aussitôt que de l’obstruction est commise sur un gardien, le but est refusé, peu importe le joueur qui a commis l’obstruction, le gardien victime d’obstruction, l’enjeu du match, l’endroit du match, etc.

Est-ce que les nombreux jeux de la sorte impliquant le Canadien feront ouvrir les yeux à la LNH une fois pour toutes? J’espère…

En rafale

– Josh Anderson aura une audience pour son geste à l’endroit d’Alex Pietrangelo.

– Son retour ne pourra pas nuire.

– Il est excellent.

– En ouin?

– Tkachuk dans l’eau chaude?

PLUS DE NOUVELLES