betgrw

Non, le talent individuel ne mènera pas le Canada à la médaille d’or

Ce n’était que la deuxième fois en l’espace de 25 ans où la formation canadienne s’inclinait à son premier match du Championnat mondial junior. Hier soir, elle a été complètement endormie par l’effort de la Tchéquie, s’inclinant au final par une marque de 5-2.

Mais, que s’est-il passé pour que ce scénario-là se produise? Les joueurs ont-ils pris la Tchéquie à la légère? Est-ce qu’on s’était dit du côté du Canada qu’on était beaucoup trop talentueux pour une formation comme celle-là? 

En 60 minutes de jeu, le Canada a été beaucoup trop indiscipliné en prenant pas moins de huit punitions (dont une majeure). Les Tchèques ont converti deux de leurs huit occasions en avantage numérique et c’est ce qui a fait la différence dans la rencontre.

L’entraîneur-chef de l’équipe, Dennis Williams, ne semblait pas très impressionné par l’effort de ses joueurs après le duel. Il a raconté aux médias que la défaite allait leur servir de leçon, alors que plusieurs gars ont joué de façon (très) individuelle.

Le Canada est bourré de talent et il n’y a AUCUN doute à ce niveau-là. L’attaque est composée de plusieurs joueurs de qualité et c’est pourquoi on voit l’équipe comme l’une des favorites du tournoi.

Mais, pour accéder à la finale et pour remporter l’or, les jeunes devront apprendre que ce n’est pas seulement le talent individuel qui va les rendre là. On a qu’à prendre le match d’hier en exemple : la Tchéquie a travaillé fort (plus que les Canadiens) et c’est ce qui lui a procuré la victoire.

Les jeux en périphérie, les jeux en dentelle et les petites feintes inutiles… Ça marche une fois sur 10. Et ce n’est pas en continuant de faire ces petites choses-là que le club sera champion dans quelques jours.

Mais…

D’un autre côté, il ne faut (vraiment) pas appuyer sur le bouton panique pour l’instant. Après tout, il reste encore beaucoup de matchs à disputer et ce n’était que le premier du tournoi.

En 2019, le Canada s’était incliné par la marque de 6-0 face à la Russie lors de la ronde préliminaire. Quelques jours plus tard, l’unifolié remportait l’or… 

Oui, les Canadiens ont trébuché en lever de rideau. L’important, maintenant, est de se concentrer sur le prochain match face à l’Allemagne afin de renverser la vapeur.

Et s’il y a une formation qui est capable de faire cela, c’est bien celle du Canada. Il sera donc intéressant de voir la façon avec laquelle les joueurs vont répondre demain soir contre les Allemands. 

Prolongation

Shane Wright a été nommé le joueur du match du côté du Canada avec une récolte d’un but et d’une passe. Mais, le meilleur joueur de l’équipe canadienne hier soir…

C’était clairement Connor Bedard. La jeune sensation a lancé pas moins de onze fois au filet et a marqué le deuxième filet des siens.

PLUS DE NOUVELLES