Nikita Scherbak a « aimé » l’humiliante défaite du Canadien face au Wild

Nikita Scherbak a été soumis au ballottage le 1er décembre dernier et il a été réclamé par la pire équipe de la LNH (les Kings de Los Angeles) le lendemain. Il a remercié l’organisation publiquement avant de se dire excité d’aller en Californie.

Scherbak a dû attendre une semaine avant de pouvoir disputer un match en raison d’un problème de visa.

Il a inscrit son premier but à son premier match (et à sa première période) avec sa nouvelle équipe.

On le croyait heureux à Los Angeles et on pensait qu’il avait tourné la page sur son épisode montréalais. Les dernières semaines n’avaient pas été faciles…

Mais c’était jusqu’à hier soir. Le nouvel attaquant des Kings a liké un tweet du CH disant que le Wild avait eu le dessus sur les Canadiens.

Le Canadien avait perdu son match face aux Sharks le jour où Scherbak a été réclamé par les Kings, mais il n’avait pas goûté à la défaite depuis. Est-ce que Scherbak attendait ce moment avec impatience… Pour liker un tweet?

Il est probable que Scherbak dira que c’est une erreur. Qu’il a accroché le piton. Qu’il ne se réjouit pas d’une défaite varlope subie par plusieurs de ses amis…

Mais il est difficile d’accorder le bénéfice du doute à autrui dans ce genre de situations.

Si j’étais Scherbak, je m’occuperais davantage de mon jeu individuel. Il n’a pas produit un seul point depuis son but en première période le 8 décembre (huit périodes) et il n’a même pas passé 10 minutes sur la patinoire dans la défaite des siens hier soir.

Parce que si ça continue, Renaud Lavoie aura eu raison…

PLUS DE NOUVELLES