Nicolas Meloche sent qu’il peut faire sa place à Calgary

Nicolas Meloche a connu un lent début de carrière, mais il a finalement réussi à jouer une saison quasi complète en 2021-22 alors qu’il a joué 50 rencontres. Il semblait bien évoluer dans l’organisation des Sharks, mais la formation de San Jose ne lui a pas fait d’offre qualificative au début de la saison morte. Il s’est donc dirigé sur le marché des joueurs autonomes, où il s’est joint aux Flames de Calgary.

Les Flames lui ont offert un contrat d’un an, à un volet, d’une valeur de 950 000$. Avec 7 points et un différentiel de -17 en 50 matchs, il n’a pas hésité et a sauté sur l’offre.

À 25 ans, il était temps que Meloche s’installe dans la LNH et cette fois-ci, il compte bien se tailler une place régulière sur l’alignement des Flames. Il a même déjà trouvé le trou à combler dans la défense de Calgary.

«C’était le bon endroit pour moi avec un bon personnel d’entraîneurs. Avec Gudbranson qui est parti, je savais que c’était un peu la chaise que je pouvais occuper. J’avais l’impression que la compatibilité était là, également avec la façon de jouer de l’équipe – physique et difficile à affronter.» – Nicolas Meloche via TVA Sports

Évidemment, le défenseur québécois pourrait occuper ce poste à merveille. Gudbranson est un défenseur droitier défensif de nature, tout comme Meloche. Par contre, le natif de LaSalle est conscient qu’il a beaucoup à améliorer, en commençant par son jeu offensif, s’il veut pouvoir se négocier un nouveau contrat dans un an. Un contrat d’un an le force à se donner à fond pendant cette prochaine année.

«Pour moi, je veux améliorer mon jeu de transition. Je veux être plus confiant avec la rondelle et peut-être apporter plus d’attaque qu’à San Jose. Je vais y travailler.» – Nicolas Meloche via TVA Sports

Oui, le poste de Gudbranson est intéressant à combler, mais Meloche n’a pas encore le niveau du vétéran de 30 ans. En plus de ça, les Flames possèdent plusieurs bons défenseurs qui voudront aussi leur place. Il ne faut pas oublier l’arrivée de MacKenzie Weegar qui excelle au poste de défenseur et qui vient de prendre un des trois postes à droite. Ensuite, il faut compter Rasmus Andersson, Chris Tanev et Nikita Zadorov qui sont tous de très bons choix en défense à droite.

Dans le meilleur des cas, Weegar jouera à gauche comme l’an dernier avec les Flames, mais le poste régulier du Québécois ne serait toujours pas assuré. Nicolas Meloche devra travailler fort, mais il est clair qu’il est prêt à tout donner pour se décrocher un poste à Calgary.

En rafale

– Les hommages à Bill Russell fusent de partout.

– Les Blue Jays essaient de s’améliorer avant la date limite des transactions.

– Le dominant Alcaraz s’avoue vaincu.

– Les Australiennes nagent pas mal vite!

– Leur premier affrontement depuis 2010.

PLUS DE NOUVELLES