Nick Suzuki et Josh Anderson gardent la main dans une ligue d’été montréalaise (à 3 contre 3)

Maintenant que le mois d’août est arrivé, il ne reste à peu près qu’un mois à attendre avant que les camps d’entraînement ne s’ouvrent dans la LNH. D’ici là, par contre, il y aura la reprise du CMJ 2022 (qui débutera la semaine prochaine) et les camps des recrues qui se mettront en branle.

Et même si la plupart des joueurs réguliers de la LNH prennent des vacances bien méritées, bon nombre d’entre eux prennent également le temps de participer à des ligues d’été dans le but de garder la main.

Chez le CH, par exemple, c’est le cas de Nick Suzuki et de Josh Anderson. Les deux attaquants du CH jouent actuellement dans la LSHL, une ligue d’été de hockey à 3 contre 3 qui se tient au Hockey Etcetera, un complexe situé dans le quartier Mont-Royal à Montréal.

Quand les deux disaient qu’ils voulaient passer une bonne partie de leur été à Montréal, c’en est une autre belle preuve.

Suzuki et Anderson évoluent pour Team Cristallin, une formation dans laquelle on retrouve également Laurent Dauphin, Alexandre Carrier, Mathieu Perreault (qui n’a pas joué encore, ceci dit), Samuel Asselin, Michael Chaput et Alexandre Fortin.

Et devant le filet de l’équipe, on retrouve un autre ancien de l’organisation du CH : Michael McNiven.

(Crédit: Capture d’écran/LSHL)

Si vous voulez une idée de ce à quoi ressemblent les rencontres, voici un match où les deux attaquants du CH étaient présents :

Même si Anderson et Suzuki font bien dans l’ensemble, leur équipe a cependant une fiche de 0-3 à l’heure d’écrire ces lignes. Évidemment, ça les place au dernier rang de la ligue.

Ceci dit, leur fiche est également justifiable quand on regarde la brochette de talent qui prend part à cette ligue. La quasi-totalité des meilleurs joueurs québécois de la LNH y est, que ce soit Jonathan Huberdeau, Pierre-Luc Dubois, Kris Letang ou Anthony Mantha. Et j’en passe.

Présentement, Nicolas Deslauriers et Daniel Sprong sont les meilleurs pointeurs de la ligue. En termes de points par match, par contre, c’est Charles Hudon qui est au sommet avec ses 13 points en seulement deux rencontres.

(Crédit: Capture d’écran/LSHL)

Devant le filet, on retrouve également des gars comme Devon Levi, Louis Domingue et Zachary Fucale. Vraiment, il y a une belle brochette de joueurs qui prennent part à la ligue.

Notons d’ailleurs qu’un volet féminin a eu lieu plus tôt cet été. Marie-Philip Poulin a pris part à celui-ci, tout comme Mélodie Daoust, Ann-Sophie Bettez, Lauriane Rougeau, Ève Gascon et Ann-Renée Desbiens, pour ne nommer qu’elles.

Évidemment, tout le monde est surtout là pour avoir du plaisir et l’ambiance est assez décontractée, quoi qu’il a tout de même un léger esprit de compétition dans l’air. Ceci dit, si vous souhaitez assister aux rencontres, les billets ne coûtent que 5 $ et la totalité de l’argent amassé est remis à la recherche pour le cancer pancréatique.

Les athlètes ont du plaisir, les partisans peuvent voir des athlètes de premier plan à l’œuvre et tout ça permet de soulever de l’argent pour une bonne cause. Ça me semble être du gagnant-gagnant-gagnant, tout ça.

En rafale

– Kirill Kaprizov devrait revenir au Minnesota demain. Un grand soupir de soulagement pour le Wild.

– Rutger McGroarty impressionne les Jets.

– Effectivement.

– Je suis d’accord.

– Rappelons que le tournoi débutera la semaine prochaine.

PLUS DE NOUVELLES