Nick Suzuki et David Savard sont allés rencontrer des jeunes dans le coin de Sept-Îles

Le Canadien de Montréal est une machine à créer des vedettes aux yeux de la jeunesse québécoise. Après tout, pour un jeune fan de hockey, si un gars enfile le jersey de la Flanelle, il est un héros.

Le problème depuis quelques années, c’est que le CH cachait ses héros du public. Mais depuis le changement de garde, on voit de plus en plus les joueurs du CH en entrevue ou à la rencontre des jeunes.

Le plus récent cas implique Nick Suzuki et David Savard.

Les deux joueurs du Canadien sont récemment allés à la rencontre des jeunes de la communauté de Maliotenam. On parle ici d’une réserve indienne dans le coin de Sept-Îles.

Les jeunes de l’école de hockey ont donc eu la chance de sauter sur la glace avec Nick Suzuki et David Savard, ce qui n’est pas rien pour des jeunes fans du Canadien de Montréal qui n’ont probablement pas souvent la chance de voir des hockeyeurs de ce calibre-là de si près.

C’est beau à voir, en tout cas.

On parle souvent du fait que le CH doit se trouver des joueurs qui veulent enfiler le chandail du Canadien pour la suite des choses. Et clairement, Savard et Suzuki comprennent ce principe-là.

Savard est un Québécois qui a choisi de revenir à la maison après de nombreuses années aux États-Unis. De le voir s’impliquer de la sorte est très bien, on va se le dire.

Et Suzuki, lui? Il comprend ce que ça veut dire, être un joueur du Canadien.

Il est impliqué partout – dont avec le tournoi de 3 contre 3 auquel il participe – et le fait de le voir passer une bonne partie de son été au Québec lui permet de mieux comprendre la culture d’ici.

Aller à Sept-Îles, ce n’est pas tout le monde qui le fait, mais Suzuki, qui a de la graine de capitaine (que ce soit maintenant ou dans quelques années), n’hésite pas à le faire. Et ce, malgré le choc culturel.

Parler du Canadien en bien, c’est agréable puisque ce n’est pas sur la glace que le CH en donnera, cette année, au goût du costumer.

En rafale

– Neuf ans de prison ont été demandés dans le dossier Brittney Griner.

– Bien fait.

– Un point de vue qui se défend bien.

– Qui est le meilleur gardien de tous les temps? [HF]

– Son impact est toujours bien vivant.

PLUS DE NOUVELLES