betgrw

« NHL Trade Bait List » de TSN : quatre joueurs du CH y sont, dont Mike Matheson

Nous sommes aujourd’hui le 8 décembre. Dans trois mois exactement, le 8 mars, ce sera la date limite des transactions dans la LNH…

Et ça va arriver plus vite qu’on le pense.

Le Canadien aura des choix importants à faire. On peut s’attendre à ce que Kent Hughes soit vendeur dans le contexte où le club ne participera pas aux prochaines séries éliminatoires, mais la question est de savoir qui partira si c’est le cas.

On connaît la situation des gardiens et on sait que le Canadien devra choisir entre Jake Allen et Cayden Primeau.

Le CH n’a pas reçu d’offre pour l’un de ses deux gardiens, mais ça pourrait quand même arriver.

Le cas de Sean Monahan peut aussi être intéressant pour les autres équipes de la LNH, puisque le vétéran est en santé.

Monny pourrait devenir assez attrayant pour une formation qui cherche à solidifier sa ligne de centre en raison de son contrat. À 1.985 M$ pour le reste de la saison, il ne s’agit pas d’un pari super risqué, d’autant plus que son contrat se termine à la fin de la présente campagne. 

Le réseau TSN a publié sa première « NHL Trade Bait List » de la saison et on y retrouve le nom des trois joueurs du Canadien nommés ci-haut…

Mais on voit aussi celui de Mike Matheson :

Notons rapidement que trois joueurs des Flames de Calgary sont installés dans les trois premières positions de la liste : Elias Lindholm (1er), Chris Tanev (2e) et Noah Hanifin (3e).

Allen et Primeau arrivent à égalité au 4e rang, Monahan se retrouve au 9e échelon de la liste et le nom de Matheson arrive quant à lui au dernier rang (20).

Échanger Mike Matheson serait une première pour Kent Hughes, dans le sens où ce serait la première fois qu’une transaction du DG impliquerait un de ses anciens clients qui part de Montréal. 

Il a toujours affirmé qu’il préférait avoir un maximum d’informations sur un joueur. Donc, ça irait à l’inverse de cette mentalité.

Mais le Canadien regorge de bons défenseurs gauchers (Xhekaj, Harris, Struble, Guhle, Norlinder, Trudeau)… Et ça, c’est sans parler de Lane Hutson et d’Adam Engrström qui ne sont pas encore arrivés dans la LNH.

Mike Matheson a de la valeur sur le marché parce qu’il produit à un rythme intéressant pour le salaire qu’il gagne (4.875 M$ par année). Mais il reste encore deux années supplémentaires au contrat du défenseur (après cette saison) et c’est peut-être ce qui va freiner les ardeurs des différents DG de la LNH. 

Avant d’échanger son ancien client, Kent Hughes va devoir se demander si le Canadien a encore besoin de lui dans son alignement.

Cela dit, beaucoup de choses peuvent changer d’ici le 8 mars prochain… Et il y a trop de points d’interrogation en ce moment pour en venir à une conclusion évidente.

PLUS DE NOUVELLES