Molson challengé par un célèbre animateur de radio

La saison en dents de scie se poursuit chez le Canadien et les moindres faits et gestes sont épiés à la loupe depuis octobre dernier. L’excellent animateur de radio et ancien officiel de la LNH, Ron Fournier, ajoute quotidiennement son grain de sel sur les activités de l’organisation. Divertissant est probablement l’adjectif qui caractérise le mieux son émission radiophonique. Un de ses plus récents invités fut le propriétaire du CH, Geoff Molson. L’homme de prestige en conversation avec Ron, on pouvait s’attendre à quelque chose de flamboyant!

Débutant l’entretien de façon légère en discutant de l’inauguration de la 9e patinoire extérieure du Canadien et de leur implication dans la société, les choses se sont corsées au fur et à mesure que les deux hommes échangeaient. Bien sûr, l’incomparable Ron ne l’avait pas initialement contacté pour discuter de la température hivernale qui est bien installée, mais plutôt de la situation difficile, voire inquiétante du tricolore depuis le début de la campagne.

De ce fait, le discours du propriétaire/président du CH n’a pas changé. Il croit toujours en son équipe et répète que l’objectif principal demeure de gagner des parties. « Nous avons eu un club gagnant au cours des dernières années et on va continuer à le faire »… « On va tout faire pour gagner » sont, entre autres, des phrases qui précisent bien la façon actuelle de voir les choses de sa part. Molson renchérit en mentionnant que les fans du Canadien sont très émotionnels et qu’ils sont très heureux suite aux victoires et l’inverse quand ça va moins bien. Il reconnait que les attentes sont élevées et avoue qu’une reconstruction n’est pas vraiment logique dans ce cas.

Ron Fournier l’a aussi amené sur une autre question très pertinente. En effet, Molson est un cas très rare, voire unique, dans la LNH. Il est à la fois propriétaire ET président. L’animateur de radio lui a donc demandé si un jour il pourrait léguer le poste de président à une autre personne. Molson a affirmé que cela pourrait se produire éventuellement, lui qui donne tous les outils nécessaires à Bergevin afin de bien s’entourer.

Sur une question un peu plus délicate cette fois, c’est-à-dire le possible retour des Nordiques dans le grand circuit, le grand manitou du CH affirme que Québec est toujours dans les plans de la ligue et que leur candidature est bel et bien active. Il conclut sur ce sujet en disant que la décision est entre les mains de la ligue. Comme dirait Jérome Landry de la radio de Québec : N’est-ce pas lui la « ligue » dans tout ça?

Finalement, Molson termine son entretien en mentionnant qu’il est très déçu de ne pas pouvoir accueillir un match de hockey extérieur dans sa ville. Il croit qu’après toutes ces années où des joutes hivernales ont eu lieu, Montréal aurait dû avoir son évènement du genre. Son habituel optimisme reprend encore une fois le dessus et espère qu’un jour, la LNH donnera la chance à Montréal d’en présenter un.

PLUS DE NOUVELLES