Michel Bergeron affirme que le jeu actuel du Tricolore est une honte

Tout le monde est d’accord en ce moment pour dire que ça ne va vraiment pas bien pour le Canadien de Montréal.

Les performances actuelles de l’équipe laissent grandement à désirer et sont très loin des quelques succès du début de saison.

Certes, le CH se rapproche de plus en plus de Connor Bedard, ce qui fait grandement plaisir à beaucoup de partisans du Tricolore, dont moi-même, mais cela n’empêche pas l’équipe d’au moins bien performer et travailler dans la défaite.

C’est ce qu’on voyait en début de saison, alors que le CH perdait des matchs serrés, dans lesquels il était resté dans le coup tout le long grâce à du travail acharné.

Présentement, le Tricolore perd des matchs sans émotion ni saveur, qui ne donnent aucun spectacle aux partisans. Le CH se fait dominer et perd par beaucoup sans avoir démontré d’acharnement ni d’émotion.

On croirait vraiment voir le club de la saison dernière.

L’équipe a perdu ses sept derniers matchs, dont cinq par trois buts ou plus, avec bien évidemment les défaites de 7 à 2 et de 9 à 2 une à la suite de l’autre.

Bref, oui le Tricolore se rapproche du tant convoité Connor Bedard, mais c’est à cause de performances pour le moins honteuses selon Michel Bergeron.

En effet, le « Tigre » explique dans une de ses dernières chroniques que présentement, le Tricolore joue sans aucun effort et aucune hargne.

Bergeron critique surtout les performances des vétérans, surtout celles de Joel Edmundson. Il explique que présentement, les vétérans sont de mauvais exemples pour les jeunes en ne travaillant pas de la sorte, et que lui, en tant qu’entraîneur, n’aurait jamais accepté cela.

« Quand je regarde Joel Edmundson jouer, j’ai l’impression qu’il est dans un concours de plongeon tellement il est souvent étendu sur la patinoire! » – Michel Bergeron

Ce qui enrage le plus « Bergie », c’est qu’il regarde les autres clubs dans les bas-fonds de la LNH qui sont également dans la course pour Connor Bedard, et il voit malgré tout des équipes travaillantes avec des joueurs qui se donnent et qui veulent à chaque match.

C’est loin d’être ce qu’on voit présentement chez le CH. C’est ce qu’on voyait cependant en début de saison.

Bref, comme Bergeron l’explique dans texte du Journal de Montréal, c’est bien beau vouloir mettre la main sur Connor Bedard, mais il faut que quelque chose change au sein de l’équipe, pour qu’au moins, le Tricolore perde en ayant été travaillant et en ayant démontré de l’émotion et de la persévérance.

Bergeron affirme également qu’il ne sait pas ce qui se passe dans le vestiaire avec Martin St-Louis, mais que s’il avait été l’entraîneur, il aurait déjà secoué sa troupe à quelques reprises.

On verra si la tendance des mauvaises performances sans saveur se poursuivra ce soir, alors que le Canadien affrontera les Blues de Saint-Louis au Centre Bell à compter de 19h.

En Rafale

– Mitchell Stephens devrait effectivement en donner beaucoup plus au Rocket.

– Le Rocket s’est malheureusement incliné en prolongation 5 à 4 malgré une belle remontée en troisième période.

– On lui souhaite un prompt rétablissement.

– À suivre.

– Effectivement, le CH a été très bien représenté.

PLUS DE NOUVELLES