Michael Pezzetta mérite d’obtenir plus de temps de jeu

Au dernier camp d’entraînement de l’équipe, je me souviens d’avoir été marqué par l’intensité et l’énergie de Michael Pezzetta. Le jeune attaquant, qui prenait la place de Jon Merrill en tant que « coupe Longueuil officielle du Canadien », n’était pas le plus talentueux, mais il se donnait à 110 % à chaque présence et j’avais bien aimé son camp.

Je ne prétends pas être le seul qui ait été marqué par lui (c’était somme toute une opinion plutôt répandue), mais il m’avait sincèrement impressionné.

Or, comme le Canadien avait énormément de profondeur à l’attaque avant le début de la saison, il ne semblait pas y avoir de place pour Pezzetta. À ce moment, il était loin derrière les Toffoli, Caufield, Anderson, Drouin, Hoffman, Armia, Lehkonen, Perreault et même Byron, qui reviendrait éventuellement de blessure.

Mais par la force des choses, Pezzetta s’est vite retrouvé dans la LNH, et il joue toujours avec la même fougue. Le plus impressionnant, c’est que même s’il n’est pas le plus talentueux, il trouve le moyen d’être productif. En date d’aujourd’hui, il mène le CH pour les buts par tranche de 60 minutes à égalité numérique (pour les joueurs qui sont avec le grand club actuellement).

(Crédit: Capture d’écran/NHL.com)

Et ça, c’est sans compter qu’il est le joueur le moins utilisé en moyenne à chaque match depuis le début de la saison.

(Crédit: Capture d’écran/NHL.com)

Bref, en regardant tout ça, j’en viens à une conclusion qui m’apparaît assez évidente : Pezzetta doit obtenir plus de temps de jeu à chaque match. Quand il est sur la glace, des choses se produisent, et c’est ce qu’il faut.

Non, je ne suis pas en train de dire qu’il doit jouer 20 minutes par match. Après tout, ça ne ferait que diminuer son efficacité. Mais plutôt que de le limiter à une dizaine de minutes, pourquoi ne pas lui en donner autour de 12 ou 14 et voir ce que ça aura comme effet?

Comme le soulignait mon collègue Kevin Vallée au 91,9 Sports, il est impossible de connaître le plein potentiel de Pezzetta dans les circonstances actuelles. Il ne faut pas oublier qu’il est encore jeune (il n’a que 23 ans) et qu’il pourrait s’améliorer en jouant plus.

Pezzetta n’est pas le sauveur, je ne prétends pas cela. Mais malgré tout, il démontre match après match qu’il mérite sa place dans la LNH (même si Dany Dubé affirmait le contraire récemment). Il ne méritait pas d’être laissé de côté lundi dernier et il mérite encore moins de retourner à Laval à court terme. J’aimerais mieux voir Cole Caufield aller retrouver sa confiance avec le Rocket que de voir Pezzetta y retourner, par exemple.

Avec ses quatre buts cette saison, Pezzetta en a plus que Caufield, Joel Armia et Jeff Petry combinésVenez me faire croire qu’il mérite de retourner à Laval après ça.

Oui, il doit encore apprendre à être plus discipliné et à limiter les combats inutiles. Mais même s’il n’est pas un produit fini, il laisse tout ce qu’il a sur la patinoire à chaque match.

Et dans une année de misère et avec une potentielle reconstruction imminente, un gars comme Pezzetta donne de l’énergie à ses coéquipiers et il les garde motivés. Ça, ça n’a pas de prix.

Ajoutez à tout ça que Pezz doit passer par le ballottage et je ne vois pas comment le CH peut risquer de le renvoyer avec le Rocket. S’il le fait, je suis convaincu qu’une équipe le réclamera. Si les Flyers l’ont considéré avant le début de la saison, les récentes performances de Pezzetta le placeront sur le radar de plusieurs autres équipes, et il y en a une qui sautera sur l’occasion.

PLUS DE NOUVELLES