Michael McCarron est atroce et ne vaut même pas un sac de rondelles selon cet analyste hockey | En rafale

On a appris hier après-midi que John Chayka, qui est en train de se faire davantage d’ennemis que d’amis à travers le monde du hockey, aurait exigé à Marc Bergevin de lui donner Michael McCarron, un choix de 1ere ronde et un autre choix conditionnel en retour de Martin Hanzal (qui sera UFA dans quelques mois à peine).

Hanzal n’a que 18 points en 39 matchs (soit 4 points de moins que Plekanec) cette saison et les témoignages concernant sa mollesse sont aussi populaires que Justin Bieber à Montréal. Bob Hartley… Éric Bélanger…

On a là un gars (Chayka) de stats avancées qui débarque dans une ligue où la réputation est super importante qui surévalue vraiment ses joueurs! 2 équipes roulent (surtout) aux stats avancées : Les Coyotes et les Panthers. On ne peut pas dire qu’elles peuvent être utilisées comme étant des exemples right now.

L’info leakée à Elliotte Friedman a de bonnes chances de venir du Canadien lui-même. Chayka a donc Bergevin et (Brian) Burke contre lui, publiquement…

Whatever.

On s’entend tous au Québec pour dire que Chayka demande trop pour son joueur de location. Tous sauf peut-être une personne : Le controversé Simon « Snake » Boisvert.

Il faut dire que de son propre aveu, il aime aller à contre courant et il ne se complait pas dans les lieux commun, le Snake.

Selon Simon Boisvert, ancien recruteur dans la LHJMQ qui se dit aujourd’hui analyste hockey, Michael McCarron a autant de valeur sur le marché qu’un sac rempli de rondelles… Ou moins!

Il trouve McCarron atroce, rien de moins!

En revanche, Simon Boisvert aime bien Martin Hanzal, lui… Mais il croit qu’il ne pourrait aider qu’une équipe contender (ce dont n’est pas le Canadien à ses yeux).

Snake a l’oeil pour bien évaluer le jeune talent. Vraiment. Il l’a prouvé par le passé. Sauf qu’à trop vouloir fesser fort et aller à contre courant, il s’écarte parfois. Michael McCarron, sans être la 8e merveille du monde, ne vaut pas qu’un simple sac rempli de pucks.

Un sac rempli de rondelles et un choix éloigné de 1ere ronde pour un gars qu’il aime bien, Simon Boisvert ne semble pas trouver que les demandes de John Chayka (pour Hanzal) sont exagérées. Il trouve plutôt que c’est l’intérêt de ce dernier envers McCarron qui l’est!

Non, on ne pourra jamais reprocher à Simon Boisvert de se complaire dans les lieux communs. On peut toutefois l’applaudir pour son franc parler… Une denrée rare à cette époque de la cassette et de la langue de bois!

En rafale
– Les 6 pires équipes dans l’Est, au classement, sont à égalité (et à 4 points d’une place en séries). #Parité #PasDeVendeursEncore

– Une bonne source m’a confié que Mathieu Perreault s’est fracturé le poignet suite au slashing de Corey Perry, lundi soir. J’imagine qu’il devra rater plusieurs rencontres…

– Disons que les chances de voir les frères Sedin être échangés d’ici le 1er mars sont plus minces que jamais!

PLUS DE NOUVELLES