Max Domi raconte sa vie « beaucoup plus facile » en confinement

Max Domi a participé à une séance de questions-réponses avec les partisans du Canadien hier après-midi, via le compte Instagram de l’équipe. Voici les questions qu’il a reçues et les réponses qu’il a données.

(Crédit: Facebook.com)

L’attaquant du Canadien y a mentionné que son chien se portait très bien, qu’il était de retour dans la région torontoise après avoir passé le premier mois de son confinement dans l’univers montréalais, que sa copine s’occupe de ses sourcils (!?), qu’il a écrit son livre pour aider les jeunes diabétiques, qu’il s’occupe en apprenant le tricot, qu’il s’entraîne à la maison, qu’il regarde des téléséries comme Game of Thrones et qu’il écoute beaucoup la musique de Drake, autant durant sa quarantaine qu’avant.

Domi a aussi raconté comment il vivait son confinement alors qu’il est diabétique de type 1… comment certaines contraintes supplémentaires généralement ne sont plus aussi contraignantes présentement.

« Vous savez quoi? En fait, c’est très bon pour ma glycémie à plusieurs niveaux, car je ne suis plus inquiet par rapport au voyagement. Je m’entraîne, mais pas comme à l’habitude. Je ne peux pas m’entraîner présentement comme je le ferais dans une salle d’entraînement ou sur une piste de course ou sur la glace. Ma glycémie est très belle. En fait, j’ai beaucoup diminué mon insuline longue durée parce que j’en ai moins besoin, donc c’est bien. Je mange très bien et je reste hydraté, donc dans l’ensemble, c’est très bien. » – Max Domi

Cette période de distanciation sociale est certes porteuse de plusieurs frustrations pour Max Domi (comme pour la plupart d’entre-nous), mais il y a au moins du positif : elle rend la vie de Domi un peu plus facile en simplifiant sa gestion et sa surveillance par rapport à sa maladie.

On a beau dire que Domi n’a pas connu une aussi bonne saison que l’an dernier et qu’il a traversé des séquences un peu égoïstes/inconstantes, reste que Marc Bergevin ne doit pas lancer la serviette avec lui cet été. Domi fait toujours partie de la solution à mon avis. Il aura beaucoup appris cette saison et il reviendra encore plus motivé et mature l’automne prochain. Il est rafraîchissant!

Par contre, rien ne presse. Pas besoin de lui donner des dizaines de millions $ sur du long terme encore…

Domi a terminé son Q&A en donnant du love aux employés du système hospitalier. #Classe

PLUS DE NOUVELLES