Max Domi a « slashé » Brendan Gallagher à l’entraînement

Si je vous pose la question suivante : qui sont les deux plus grands compétiteurs/trashtalkers du Canadien? Il n’y a que deux réponses, right? Max Domi et Brendan Gallagher. Tout ça pour indiquer que les deux amis/coéquipiers sont incapables d’offrir un rendement de 50, 80 ou 100%. Eux, c’est toujours au moins à 110%, que ce soit au ping-pong, au basket-ball pour le plaisir, ou à un entraînement de l’équipe. C’est dans leur ADN et les amateurs les apprécient en grande partie grâce à cela!

En fin d’avant-midi, à la suite d’un gain émotif contre les Bruins de Boston, plusieurs joueurs ont patiné, dont Gally et Dom’s. Lors d’un exercice de un-contre-un, Max Domi a assené un bon coup de hache au numéro 11, qui l’a, semble-t-il, déjoué. On voit clairement le bâton de Domi atteindre (presque?) la main droite de Gallagher, qui n’a certes pas apprécié ce coup un brin « innocent » de la part de son chum.

Hey, Max, tu dois faire attention aux mains de ton coéquipier puisqu’il a subi deux blessures importantes à ce niveau. De plus, hier, il a eu peur de subir la même chose (main gauche) lorsqu’il a bloqué un tir en provenance d’une palette d’un adversaire. Le monsieur a littéralement explosé puisqu’il connaît le « mal » de ce type de blessure importante.

Par chance pour le Canadien et lui, il est revenu au jeu. Ce qui veut dire que son protecteur supplémentaire a fait le travail qu’il devait s’acquitter. Souhaitons que celui-ci se soit encore imposé lors du coup de bâton inévitable de Max Domi (son bâton était vraiment proche de la main…). C’est difficile de critiquer un gars qui compétitionne, mais dans ce cas-ci, Domi devait se garder une petite gêne… Même si Gallagher a eu le dessus.

Ils sont deux rouages primordiaux pour le club. Aucun d’eux ne doit s’absenter à long terme. Bref, Domi s’est certes excusé à la suite de cette séquence ordinaire.

PLUS DE NOUVELLES