Matthew Tkachuk doit être repêché au 4e rang par les Oilers | CH : Sergachev ou Brown? | Et Dubois lui?

Bon dimanche messieurs.

Accompagné de ma fidèle tasse à café aux couleurs de mes Bruins, j’avais envie aujourd’hui de vous jaser du fils de Keith Tkachuk qui a attiré l’attention tout au long de la saison, mais qui semble être passé totalement sous les radars de la Centrale de recrutement de la LNH.

Premièrement, pouvez-vous m’expliquer pourquoi la Centrale sort son dernier classement aussi tôt? LIEN

Pourquoi écarter les finales des différentes ligues juniors, le Championnat du monde de hockey et la Coupe Memorial d’un processus de classement aussi important?

Malheureusement, je persiste à croire que le classement final de la Centrale de recrutement de la LNH est de plus en plus biaisé et inutile. À quoi bon sortir un classement final si on se contrefiche de la performance extraordinaire d’un des meilleurs espoirs à la Coupe Memorial?

J’ai énormément de respect pour Pierre-Luc Dubois, je le connais personnellement et je l’adore autant comme personne que comme joueur. Par contre, je suis incapable de vivre avec le fait que des gens aussi qualifiés, qui sont rémunérés pour créer un classement des espoirs, soient incapables de se regarder dans les yeux pour en venir au consensus que Matthew Tkachuk est un meilleur espoir que Pierre-Luc Dubois.

Tkachuk a été fumant à la Coupe Memorial récoltant 8 points au total, dont le « golden goal » face aux Huskies de Rouyn-Noranda, il a récolté 107 points dans une ligue supérieure à la LHJMQ et il a récolté 40 points en 18 parties lors des séries éliminatoires.

« Oui, mais Well, il a joué avec Mitch Marner et Christian Dvorak »

Les 40 points de Tkachuk en séries sont 5 de plus que les 35 de Dvorak qui était âgé de 20 ans lors des séries. Marner quant à lui, en a récolté 44, soit seulement 4 de plus que son cadet de coéquipier.

Sérieusement, arrêtez de sortir ce refrain, c’est devenu extrêmement lourd.

Corey Perry joue avec Ryan Getzlaf, c’est tout de même un excellent joueur.

Artemi Panarin a évolué en compagnie de Patrick Kane, il est pourtant quand même en nomination pour le trophée Calder. Il n’a pas « volé » sa saison.

Tyler Seguin a la chance de jouer avec Jamie Benn. Je le prends dans mon équipe demain matin.

Je pourrais passer la journée à vous citer des exemples comme ceux-là, mais je sais que vous avez compris mon point. Il faut arrêter de discréditer les joueurs en se basant sur leurs compagnons de trio, mais il faut plutôt réaliser qu’ils ont été mutés sur leur trio respectif pour une ou plusieurs bonnes raisons. Chez les Knights de London, Dale Hunter cherchait le parfait complément à Mitch Marner et Christian Dvorak et devinez quoi, il l’a trouvé. Tkachuk avait récolté 33 points en 24 parties dans la USHL avec le programme de développement américain, ce n’est pas comme si on l’avait trouvé dans une poubelle d’épicerie de London et qu’on lui avait acheté une paire de patins…

Tkachuk n’a absolument rien volé cette saison et au contraire, il a prouvé à tout le monde qu’il était capable de créer sa propre valeur et sa propre personnalité même s’il évoluait avec deux joueurs de grand talent.

Si je suis Peter Chiarelli, il n’y a aucun doute dans mon esprit lorsque je me présente sur le podium du First Niagara center le 24 juin prochain. Il n’y a aucun doute parce que si je m’appelle Peter Chiarelli et bien, j’ai fait mes devoirs, j’ai consulté mes recruteurs et surtout, j’ai été embauché pour mes connaissances de la game.

Connor McDavid : Centre
Leon Draisaitl : Centre
Jordan Eberle : Ailier droit
Taylor Hall : Ailier gauche
Ryan Nugent-Hopkins : Centre
Nail Yakupov : Ailier droit

Ceci est le noyau des Oilers.

Si je suis Peter Chiarelli, je veux brasser la soupe pour la prochaine saison, mais par contre, avant de le faire, je dois identifier mes piliers qui seront les bases de mes fondations. Connor McDavid, Taylor Hall et Leon Draisaitl sont les trois seuls intouchables chez les Oilers et le but premier des Oilers sera de bâtir un top 6 d’une grande qualité avec des joueurs de talent, mais aussi avec des joueurs de caractère. Eberle, Nugent-Hopkins et Yakupov seront officiellement offerts aux autres formations et on se concentrera sur les « acquis » qu’on a en place.

N’oubliez pas une chose, McDavid est le seul et unique joueur du noyau à avoir été repêché par Chiarelli et son équipe. Chiarelli veut « SES » joueurs maintenant.

Dans cette optique de bâtir un top 6 d’une grande qualité, vient l’option de repêcher Matthew Tkachuk qui cadre parfaitement dans la mentalité du hockey de l’Ouest. Tkachuk est gros, physique, habile, talentueux et il possède une énorme force de caractère. Je crois fermement que dans les discussions entre Chiarelli et son équipe, le GM des Oilers en viendra à la conclusion qu’il devrait créer deux duos pour son futur top 6. Une denrée de moins en moins rare dans la LNH et un concept formidable pour distribuer de l’offensive dynamique sur plusieurs lignes d’attaque.

  1. Connor McDavid – Taylor Hall
  2. Leon Draisaitl – Matthew Tkachuk

Curieusement, Jordan Eberle et Nail Yakupov sont des ailiers droits et ils seraient les premiers « compléments » du nouveau système de duos de Chiarelli.

Parfois, on tente de créer plein de théories qui semblent sortir d’un peu n’importe où, mais il faut savoir ramener la logique dans une équation qui n’est pas hyper compliquée à l’origine.

« Oui, mais Well, les Oilers n’ont pas de défenseurs »

On s’en fou…

On s’en fou parce que lorsque tu as la chance de parler au 4e rang, tu prends le meilleur joueur disponible et lorsque le meilleur joueur disponible est un « perfect fit » avec ton équipe et qu’en plus de tout ça, il comble un de tes besoins primaires et qu’en plus de tout ça, il te permet de compléter ton puzzle et bien, tu dois arrêter de réfléchir et aller de l’avant avec ce joueur.

« Oui, mais Well, et Pierre-Luc Dubois lui? »

Dubois joue au centre et n’a pas du tout le même c.v que Matthew Tkachuk. Il sera repêché au 5e ou au 6e rang et aura une grande carrière dans la LNH, mais il n’est pas la solution pour les Oilers qui ont déjà McDavid, Draisaitl et Nugent-Hopkins au centre. Oubliez Dubois!

Pour revenir aux défenseurs, il n’y en a aucun dans cette cuvée qui mérite d’être sélectionné au 4e rang de toute façon. Pourquoi les Oilers gaspilleraient un 4e choix overall pour repêcher un défenseur qu’ils ne veulent pas dans leur équipe?

Les 6 premiers joueurs qui vont être sélectionnés cette année sont des attaquants et ils s’appellent Auston Matthews, Jesse Puljujarvi, Patrik Laine, Matthew Tkachuk, Pierre-Luc Dubois et Alexander Nylander.

Tkachuk sera un joueur extrêmement dominant dans le futur et j’ai toujours dit que les Oilers avaient fait une grave erreur en prenant Nugent-Hopkins à la place de Gabriel Landeskog en 2011 et bien, ils ne referont pas deux fois la même erreur.

Tkachuk portera l’uniforme des Oilers.

Timmins et Bergevin hésiteraient beaucoup entre Logan Brown et Mikhail Sergachev

Même si je ne suis pas 100% d’accord avec leur hésitation, je suis en mesure de comprendre le hype qu’a le Canadien pour les deux joueurs. Premièrement, les deux sont très imposants physiquement et je ne suis pas du tout contre le fait de voir le Tricolore se grossir. C’est vrai que le Tricolore n’a jamais eu un gros noyau. Logan Brown ne serait pas mon choix au 9e rang, mais je suis entièrement capable de dire qu’il s’agirait d’un bon choix pour le CH.

Lorsque je pensais à ce scénario, je me demandais si il y avait de la place à Montréal pour Brown et McCarron, mais j’ai rapidement constaté que les deux ne se battront jamais pour la même chaise. McCarron est clairement un troisième centre et Brown pourrait se battre dans le futur avec Alex Galchenyuk pour les deux premières chaises. Depuis que j’en suis venu à cette conclusion, je suis de plus en plus séduit à l’idée de voir Brown avec le Canadien.

Dans le cas de Sergachev, il s’agit d’un défenseur extrêmement solide offensivement et il est gaucher. Je crois fermement que le Canadien se servira de cette cuvée 2016 pour trouver le successeur d’Andrei Markov puisque croyez-moi, il ne se trouve pas dans l’organigramme du Tricolore à l’heure d’écrire ces lignes. Il ne reste que l’option du repêchage ou celle d’une transaction pour combler cette succession qui arrivera plus vite qu’on peut le croire. Seul Noah Juulsen aurait le potentiel de remplacer Markov, mais il est droitier, donc le sujet est clos d’entrée de jeu.

Reste l’option des joueurs qui glissent comme je vous écrivais dans mon dernier texte… LIEN

Si aucun de ces joueurs ne glisse, tenez pour acquis que le nom qui sortira de la bouche de Marc Bergevin le 24 juin prochain sera celui de Brown ou celui de Sergachev.

Quand même spécial de réaliser que Trevor Timmins n’a eu qu’à se rendre aux matchs des Spitfires de Windsor pour voir les deux poulains en même temps. Est-ce que le fait de « scouter » Sergachev lui a fait découvrir Brown ou est-ce que c’est l’inverse?

Évidemment, mon choix à moi reste le même : Tyson Jost

En rafale

– Parlant d’espoirs à la défense…

– « The Animal » est né! #Beterbiev

– Mon collègue Drou est un éternel romantique!! #MoiAussiDailleurs

– Je suis 100% d’accord avec cette affirmation, même que pour moi, Puljujarvi est le 2e choix…

– Très très très intéressant!

– À lire…

– Avant de me lancer des roches, Tkachuk est blessé à une cheville et ne participe pas aux combines…

– « Ben chill, ben relax »

– Il faudra bientôt suivre ce kid de très près…

 

PLUS DE NOUVELLES