Marc Bergevin doit décider si Jesperi Kotkaniemi vaudra un jour un tel salaire

Alors que la poussière causée par l’offre hostile faite à Jesperi Kotkaniemi n’est aucunement retombée, les partisans du Canadien de Montréal doivent se rendre à l’évidence qu’une décision extrêmement importante devra être faite par le directeur général de l’équipe, Marc Bergevin.

En effet, le DG du CH aura la lourde tâche de décider s’il égalise cette offre hostile (6.1M$ x 1 an) afin de retenir les services du jeune centre finlandais, ou bien s’il n’égalise pas cette offre, et qu’il cède donc Kotkaniemi aux Hurricanes de la Caroline en retour d’un choix de première ronde, ainsi qu’un choix de troisième ronde.

Le plus gros dilemme qui se présente à Bergevin est de savoir si, selon lui, Jesperi Kotkaniemi vaudra un tel salaire un jour, et s’il performera au point où un contrat de 6M$ et plus pour lui serait proche d’être acceptable.

Si l’on se fit uniquement aux dires de Marc Bergevin lors de son dernier point de presse, le mois dernier, on se rappelle qu’il était hésitant lorsque venait le temps de parler de Kotkaniemi et de son rôle.

« C’est une très, très bonne question que je me suis posée presque tous les jours depuis deux semaines. En tant que joueur, on adore le potentiel de KK, on adore son jeu quand il est à son mieux. Mais parfois, même moi, je me surprends à vouloir tout, plus vite. C’est un jeune joueur, il vient juste d’avoir 21 ans. Je voudrais qu’il soit plus constant, je voudrais qu’il soit à son meilleur presque chaque soir. » – Marc Bergevin

Il avait expliqué qu’il cherchait encore à faire l’acquisition d’un autre joueur de centre afin de ne pas donner un trop grand rôle à KK.

« Dans un monde idéal, j’aimerais qu’on puisse l’utiliser de façon plus protégée. Ça peut être fait à l’interne. Sur le marché des échanges, il faut faire attention à ce qui est disponible et à ce qu’il faut donner pour obtenir un joueur. (…) Il y a un plafond salarial qui est fixe ou qui va bouger très peu prochainement, et il faut en être conscient. » – Marc Bergevin

Bref, avec ces propos, le DG du CH ne semble pas être convaincu que son jeune joueur finlandais performera finalement à un haut niveau.

Toutefois, il reste que dès le jour du repêchage de Kotkaniemi, Bergevin et Timmins étaient très confiants quant au futur de Kotkaniemi, et de son lent développement.

Si Bergevin n’égalise pas l’offre, cela voudra dire qu’il a abandonné dans le cas de Kotkaniemi, et qu’il croit ainsi qu’il est un flop, et qu’il ne vaudra jamais 6M$ et plus.

S’il égalise, il montre qu’il croit toujours qu’il a fait le bon choix en 2018, et qu’il est confiant que le jeune finlandais connaîtra une très grosse saison dès cette année.

Bref, c’est un énorme dossier pour Bergevin, qui lui devait fort probablement espérer avoir de plus longues vacances d’ici le début de la saison.

En Rafale

– Les derniers matchs de qualification pour les Jeux olympiques se joueront aujourd’hui.

– Une deuxième médaille d’argent pour Lakatos.

– Quelle surprise!

– Quelle saison pour Salvatore Perez.

– Belle victoire des Canadiennes.

PLUS DE NOUVELLES