Marc Bergevin dépose des propos intéressants au sujet d’Alexei Emelin… et Nathan Beaulieu

À l’intérieur de deux heures, Marc Bergevin a divulgué autant de choses que lors des cinq dernières saisons. Voir le DG aussi volubile m’a abasourdi. Hormis la situation délicate de son numéro 27, qui demeure la source principale des discussions au Québec, celui qui guide la barque directement vers une île déserte a livré quelques petites phrases croquantes.

Tout d’abord, il a confirmé ce que l’on connaissait déjà, au sujet d’Alexei Emelin : aucun pacte en dessous de la couverture n’a été conclu avec George McPhee afin que celui-ci ne sélectionne pas Charles Hudon. Si le GM du gros village des vices a recruté Emelin, c’est réellement parce que ça figurait dans ses plans.

Attendez un instant! MB a poursuivi ses confidences du jeudi soir. Cet homme-là a-t-il subi une lobotomie ou quoi? Sans se soucier de rien, le peuple québécois demeure désormais au courant du réel départ de Nathan Beaulieu. Quoique, ça aussi, ce n’est pas une exclusivité. Il avance pratiquement que les problèmes de Beaulieu sortaient du contexte « hockey ». C’est du moins mon sentiment.

Beaulieu offrait BEAUCOUP trop de hauts et de bas… puis après cinq ans, il était temps de le passer. Une montagne russe et entre les lignes, c’est facile de saisir que le problème figurait également dans la colonne du « hors-glace ».

PLUS DE NOUVELLES