Marc Bergevin avait cinq offres sur la table

Marc Bergevin était un homme convoité.

Au final, il a décidé d’aller rejoindre son bon ami, Luc Robitaille, et Phillip Danault à Los Angeles.

Selon ce que rapporte Renaud Lavoie, l’ancien directeur général du Tricolore avait cinq offres (dont trois sérieuses) sur la table.

Les équipes intéressées n’ont pas été dévoilées. On peut spéculer toutefois que les Canucks et les Ducks ont eu quelques conversations.

Cinq offres ont été faites à Marc Bergevin, dont trois qui étaient sérieuses. Comme on le sait, il a accepté celle pour devenir conseiller à Rob Blake chez les Kings de Los Angeles. Ce qui est extraordinaire, c’est qu’il a déjà commencé à travailler. Hier, il était au match entre les Penguins et les Ducks. Ce qui sera intéressant de voir, c’est la suite des choses pour lui. Il a un contrat pour terminer la saison. Par la suite, s’il a une offre pour être directeur général, il n’y a pas de problème. Sinon, probablement qu’une entente avec les Kings va l’attendre. Il n’est pas là pour prendre le poste de Rob Blake. – Renaud Lavoie

Comme l’a mentionné Lavoie dans sa chronique avec JiC, mercredi, MB a déjà commencé à travailler. Hier, il était à Anaheim pour assister au match des Ducks, qui accueillaient les Penguins de Pittsburgh. Est-ce que le nouveau conseiller de Rob Blake a ciblé des joueurs en particulier?

Los Angeles est présentement dans une place en séries. Ça ne m’étonnerait donc pas qu’il soit acheteur à la prochaine date limite des transactions. Est-ce que Bergevin convaincra Blake d’aller chercher l’un de ses anciens joueurs à Montréal? Ben Chiarot par exemple? Brendan Gallagher?

Ce qu’on sait à 100 %, toutefois, c’est que Bergevin ne remplacera pas Rob Blake comme DG des Kings à la fin de la saison. Los Angeles a entièrement confiance en lui.

En Rafale

– Il est un excellent joueur, mais comme humain, ça laisse à désirer.

– À écouter.

– Ce serait logique.

PLUS DE NOUVELLES