Marc-André Fleury pourrait encore quitter (vers Denver?) d’ici lundi prochain

Il ne reste plus qu’une semaine exactement avant la date limite des transactions dans la LNH.

Plusieurs équipes aimeraient bien ajouter un gardien de but à leur formation en vue des séries – parlez-en aux Maple Leafs, aux Oilers et aux Capitals notamment -, mais le plafond salarial fixe dans la LNH n’aide pas ces formations.

Est-ce que Marc-André Fleury sera échangé d’ici lundi prochain?

Les rumeurs veulent que Fleury ait de grandes chances de demeurer à Chicago.

Mais j’ai appris de nouvelles informations durant le weekend.

Fleury aimerait vraiment être échangé au deadline… mais les équipes auxquelles il accepterait de partir sont très peu nombreuses.

(Crédit: YouTube.com/capture d’écran)

First, le gardien de but québécois possède une clause de non-échange de 10 équipes, mais…

Second, les Blackhawks ont dû lui confirmer qu’ils n’allaient pas l’échanger dans une ville où il ne souhaitait pas aller pour le convaincre de se joindre à eux après son échange l’été dernier.

Oui, les Capitals, les Oilers et les Maple Leafs ont démontré de l’intérêt envers Marc-André Fleury… mais celui-ci n’aurait qu’une à trois villes où il accepterait d’être envoyé.

L’Avalanche est au sommet de cette liste (et ce, depuis un bon moment déjà).

Je ne sais pas si les Maple Leafs et les Golden Knights en font partie (je ne crois pas dans le cas de Vegas, mais bon).

Elliotte Friedman a mentionné samedi soir que s’il sent qu’il a une chance de remporter la Coupe Stanley et qu’il est à l’aise de rejoindre une équipe contender en particulier, Fleury acceptera bel et bien de bouger.

Par contre, Pierre LeBrun a quant à lui indiqué que le prix à payer pour mettre la main sur Fleury sera d’au moins un choix de premier tour.

« C’est la clé! » – Pierre LeBrun

Un espoir de qualité pourrait aussi suffire

Un choix de deuxième ou de troisième ronde pourrait être nécessaire afin de convaincre les Blackhawks de conserver une partie du salaire de Fleury ou d’accepter un autre contrat en retour. Peut-être qu’une troisième équipe pourrait même être impliquée?

Est-ce que les Hawks trouveront preneur à ce prix-là? Rappelons qu’ils ont obtenu les services de Fleury en retour de rien ou presque. Ils n’ont jamais care about Mikael Hakkarainen, le joueur impliqué dans la transaction…

Fleury, 37 ans, écoule la dernière année d’un contrat de 7 millions $ par année en moyenne.

Que se passera-t-il d’ici le 21 mars? Qu’est-ce qui va changer ou non dans la tête de Marc-André Fleury et des équipes intéressées à ses services?

Y aura-t-il beaucoup de transactions dans la LNH? Plusieurs s’attendent à ce que cette date limite soit très tranquille, but we never know…

Tout peut changer rapidement dans le monde du hockey…

Si Fleury est encore un Hawk après la date limite des transactions, ce sera parce que les astres n’étaient pas alignés, et non parce qu’il souhaitait à tout prix demeurer à Chicago.

PLUS DE NOUVELLES