Lou Lamoriello a congédié Barry Trotz, l’un des meilleurs entraîneurs de la LNH

C’est toujours la faute du coach.

Combien de fois a-t-on entendu cette phrase-là? Les joueurs jouent mal, mais c’est à cause du coach, genre…

Eh bien, à Long Island, c’est le coach qui vient de payer pour la difficile saison 2021-22 de l’équipe.

Trotz était l’entraîneur des Islanders depuis 2018.

Au cours de ses quatre saisons derrière le banc de l’équipe, il a été éliminé en deuxième ronde, puis en finale de Conférence/troisième tour deux années de suite. Tout ça malgré des équipes qui sur papier, n’impressionnaient pas tant que ça…

Malheureusement, la magie n’a pas opéré en 2021-22. Les Isles ont complété une première saison dans le UBS Arena (Belmont Park) avec une fiche de 37-35-10, bon pour le cinquième rang dans la division Métropolitaine… à 16 points des Capitals et d’une place en séries.

C’est le DG Lou Lamoriello qui a montré la porte à Trotz. C’est aussi lui qui avait amené Trotz à New York, peu de temps après sa nomination à titre de président des opérations hockey et DG de l’équipe. Semble-t-il que les relations étaient devenues tendues dans le vestiaire et dans les bureaux… et que Lamoriello souhaitait amener un hockey plus offensif à Long Island.

On ne connait pas le sort qui attend les adjoints de Trotz pour l’instant.

Qu’est-ce que l’avenir réserve à Barry Trotz?

Il pourrait théoriquement rebondir à Sunrise, si les Panthers se font éliminer par les Capitals au cours des prochains jours. Sinon, il pourrait également décider d’aller coacher chez lui à Winnipeg. Disons que l’intérêt envers l’entraîneur d’expérience sera élevé. Rappel : les Jets, les Flyers et les Red Wings n’ont toujours pas d’entraîneur-chef pour l’instant, mais d’autres coachs pourraient perdre leur emploi au cours des prochaines semaines.

Sauf que rien ne pressera. Il sera payé 4 millions $ à rester chez lui la saison prochaine.

Et puisque Trotz aura 60 ans durant l’été et qu’il a déjà coaché durant 23 ans dans la LNH (et huit autres années dans la Ligue américaine à titre d’entraîneur adjoint ou en chef), ce dernier pourrait décider d’accepter un poste de gestion, plutôt que de coaching. On pourrait le comprendre.

Rappelons que les Islanders ont commencé leur saison régulière avec le plus long road trip de l’histoire de la LNH en raison de la construction qui n’était pas encore terminée à leur nouveau domicile. Mais bon… Lou Lamoriello ne s’est jamais privé de congédier un entraîneur qu’il n’aimait plus.

Je ne suis pas certain que les Islanders pourront trouver un meilleur entraîneur que Barry Trotz en vue de la prochaine campagne.

Trotz a remporté le trophée Jack-Adams à deux reprises durant sa carrière : 2015-16 (Washington) et 2018-19 (Long Island). Il a aussi remporté la Coupe Stanley avec les Caps en 2018.

En rafale

– Éric Bélanger devrait être de retour derrière le banc des Lions la saison prochaine, mais avec un effectif différent.

– Shane Wright sera en action durant la loterie de demain soir.

– Bonne fête Ben!

– Candidats au trophée Norris : aucune surprise.

– Simon Boisvert a offert ses services au Canadien. #RecrutementAmateur

– La nouvelle sensation du tennis masculin.

PLUS DE NOUVELLES