Logan Mailloux : le potentiel vaut-il vraiment toute la controverse?

Un peu plus tôt ce soir, Marc Bergevin et le Canadien de Montréal se sont aventurés dans un sentier très épineux en repêchant l’espoir Logan Mailloux en première ronde.

Si on ne s’arrête qu’à l’aspect hockey de la sélection, celle-ci est intéressante. Mais reste qu’il est difficile d’ignorer les agissements de Mailloux en dehors de la glace, lui qui a pris et partagé des photos de nature sexuelle et qui avait demandé aux équipes de ne pas le sélectionner en raison du manque de maturité.

Avec ce choix, on sent donc que le CH essaie de frapper un coup de circuit en mettant la main sur un espoir qui pourrait s’avérer être tout un talent, mais qui devra prendre beaucoup de maturité d’ici là.

Mais arrêtons-nous quelques instants, voulez-vous?

Cette décision de sélectionner Mailloux vient avec une volonté du Canadien d’aider le jeune à progresser au niveau de sa maturité et à « retrouver le droit chemin ».

On peut croire en ce projet, ou on peut ne pas y croire. Personnellement, je crois que le jeune peut apprendre de ses erreurs et en ressortir grandi, mais je comprends le malaise qui l’entoure et, sincèrement, je le vis moi aussi.

Or, peu importe notre opinion sur ce sujet, reste qu’il y a des facteurs externes à prendre en compte. Est-ce que le marché de Montréal (reconnu pour son night life) est vraiment le bon marché pour aider le jeune à prendre de la maturité? Ça, c’est une question qu’il faut se poser.

Est-ce que la pression médiatique du marché pourrait nuire à l’équipe et au jeune dans l’optique de réussir sa « quête de rédemption »? Évidemment.

Est-ce que la « prestance » du Canadien de Montréal vient de subir un coup aujourd’hui? Oui.

Logan Mailloux est un jeune joueur de hockey talentueux. Il est un être humain qui a manqué de maturité et qui semble vouloir racheter ses erreurs. Je ne défends pas ses agissements ici, et il sait très bien lui aussi qu’il a mal agi.

Malgré tout, on sent que c’est un pari risqué. Est-ce que le potentiel du choix vaut réellement toute cette controverse? Je penche plus vers le « non ».

Je ne sais pas quel est le plan du CH pour Mailloux. On en apprendra plus demain matin alors que ce dernier s’adressera aux médias, mais on sent que le Canadien s’est acheté un beau problème dont il n’avait vraiment pas besoin, surtout avec toutes les histoires entourant l’équipe récemment.

Le Tricolore avait entamé un magnifique changement de culture avec l’arrivée de Shea Weber. Espérons que la (possible) retraite éventuelle du capitaine ne fasse pas en sorte que cette nouvelle culture n’ait fait que passer.

Et malheureusement, c’est des décisions comme celle de repêcher Mailloux qui me font douter de la « solidité » à long terme de celle-ci.

PLUS DE NOUVELLES